http://makkabylie.blogspot.fr/

samedi 30 juin 2012

MAK : « l’Algérie officielle nous enfonce dans le chaos »

MAK : « l’Algérie officielle nous enfonce dans le chaos »
30/06/2012 - 13:14


KABYLIE (SIWEL) — Dans une déclaration rendue publique par le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie, MAK, il estime que « l’Algérie officielle nous ( la Kabylie NDLR) enfonce dans le chaos ». Plus explicite, le mouvement autonomiste ajoute que « les espaces de liberté sont de plus en plus verrouillés, la presse est muselée ou instrumentalisée, les médias lourds pratiquent à outrance le terrorisme audio-visuel ».
Bouaziz Ait Chebib, président du MAK. PH/SIWEL
Ne mâchant pas ses mots quant il s’agit d’évoquer la nature du pouvoir algérien, le MAK considère que « dans les hautes sphères du pouvoir algérien, les clans de la rapine se font une guerre sans merci pour la succession du moribond Bouteflika ». Pour preuve, le MAK rappel que l’Algérie vit sans gouvernement depuis plus d’un mois. « Le retard mis à former un nouveau gouvernement après la mascarade électorale du 10 mai, en est une preuve, s’il en faut une, plus que flagrante. Cette situation met l’Algérie en stand by politique et économique. Mais, parce qu’intimement liés, les deux seuls secteurs qui demeurent actifs sont la corruption et la répression avec son indissociable crédo : l’anti-kabylisme ». 


Evoquant la situation dans la région, le communiqué signé par le président Bouaziz Ait Chebib précise que, l’affrontement entre les citoyens et les « agents de l'ordre public », dans la région des At Wagennun, « a été déclenché par le refus d’un citoyen de céder au chantage et au racket des forces de police qui tentaient de lui soutirer de l’argent pour le laisser passer avec un chargement de sable extrait du Sébaou ». Il ajoute que cette activité est « bien sûr illégale » mais, « tolérée pour les petits contrevenants à condition de graisser la patte aux forces de l’ordre ». 


Le MAK indique que, personne n’ignore que « les forces de l’ordre » font juste mine de faire respecter la loi sur le « petit peuple », en particulier « sur ceux qui refusent de céder à la loi du Bakchich ». Cette pseudo-lutte contre le trafic de sable, remarque le MAK « ne touche que les petits trafiquants de sable pendant que les plus gros vident le Sébaou de son sable sous la haute protection des autorités algériennes ». 


Aux At wasif, après l'attentat terroriste qui a visé les forces de sécurités, le MAK informe que « les éléments des services de sécurité se sont vengés sur les citoyens en leur faisant subir des interrogatoires inquisiteurs et totalement injustifiés et des intimidations dignes des pratiques de ceux qu'ils sont sensés combattre ». Par ailleurs, le communiqué précise que la mission première des « forces de sécurité » est d'assurer la sécurité de la population. 


Le mouvement autonomiste rappelle, dans le même sillage, que ce ne sont pas les citoyens Kabyles qui sont à l’origine de la diabolique « concorde civile » et encore moins de la prolifération des terroristes dans une Kabylie pourtant devenue une véritable caserne à ciel ouvert. « Cette situation découle directement de la politique criminelle de l’Etat algérien qui garantit l’indemnisation et l’impunité des assassins, accuse le MAK, qui souligne qu’au moment où les bourreaux jouissent de tous les droits, « les victimes sont sommées de raser les murs et de ne pas provoquer les repentis sous peine de poursuites judiciaires » ! « Une innovation exclusivement algérienne ». 




« En Kabylie, le comportement des agents de l’ordre (ANP, Police et Gendarmerie confondus) est un comportement typique de forces d'occupation », assène encore le MAK. « Il nous renseigne sur les dessins diaboliques que nous réserve le régime raciste d’Alger en étroite collaboration avec son bras armé, aujourd’hui AQMI, hier GIA et GSPC », estime-t-on. Devant cette situation, le MAK préconise, en urgence, « le recouvrement par le peuple kabyle de sa souveraineté pour garantir au minimum sa propre sécurité ». 


Il rappelle qu’en Kabylie, « les militants du MAK et les militants des droits de l'homme (dans la capitale algérienne et ailleurs) subissent un harcèlement judiciaire dépassant de loin les pratiques du régime stalinien en la matière ». Tarek Mameri, un jeune citoyen à Alger est arrêté et jugé pour avoir appelé au boycott des élections, dénonce le MAK, qui s’étonne « qu'un imam, un terroriste « repenti », appelant à l'assassinat de Ferhat Mehenni n'à jamais été inquiété par les pseudo-autorités algériennes ». 


D’autre part, le MAK préconise « l’organisation d'un référendum d'autodétermination en Kabylie et réclame justice et vérité aux martyrs de la Kabylie: de 1963 à ceux du printemps noir; la démilitarisation de la Kabylie, les forces stationnées en Kabylie ne servant qu'à réprimer le peuple kabyle et non à combattre le terrorisme islamiste, l’arrêt immédiat des poursuites judicaires contre les militants des droits de l'homme. 


Enfin, « le MAK s'incline à la mémoire de Mohamed Boudiaf, assassiné le 29 juin 1992 par la nébuleuse politico-financière, alliée objective de l'arabo-islamisme et de son bras armé, le terrorisme islamiste ». 


aai 
SIWEL 30 1314 JUIN12 

KABYLES DES ETATS-UNIS D’AMERIQUE : déclaration de Solidarité avec le Peuple Kabyle et La Kabylie (Tamurt)

KABYLES DES ETATS-UNIS D’AMERIQUE : déclaration de Solidarité avec le Peuple Kabyle et La Kabylie (Tamurt)
30/06/2012 - 13:36


BRIDGEWATER, (NEW JERSEY) — (SIWEL): Dans une déclaration des Kabyles des Etats- Unis d'Amériques, dont nous reproduisons, intégralement, le contenu, ils réaffirment leur soutien à la Kabylie et au Peuple Kabyle.


Nous Kabyles, partisans de l’autodétermination de la Kabylie et résidant aux Etats Unis d’Amérique, à l’issue d’une réunion extraordinaire tenue pour commémorer la mort de Matoub Lounes, assassiné par le régime dictatorial algérien et arabo-islamiste, adoptons la déclaration suivante : 


Nous sommes solidaires du peuple Kabyle dans sa lutte pour sa liberté et son autodétermination vis-à-vis d’une Algérie au régime raciste qui, au bout de 50 ans d’arabo-islamisme a expérimenté toutes les politiques visant à éteindre l’identité kabyle par l’arabisation, les médias, la mosquée et le terrorisme islamiste. 
Nous déclarons notre soutien inconditionnel aux militants et leaders du MAK, un mouvement dont nous nous considérons partie intégrante. 


Nous déclarons notre soutien inconditionnel au Gouvernement Provisoire Kabyle (GPK) pour l’implémentation d’un Etat dans les faits et la construction d’institutions démocratiques dans tous les domaines pour servir le peuple Kabyle en Kabylie. En particulier, l’implémentation de la langue Taqvaylit comme la seule langue officielle de la Kabylie. 
Nous appelons à l’union de tous les Kabyles pour faire avancer dans les faits la construction d’un Etat kabyle, en soutenant les actions du MAK et du GPK en Kabylie et auprès des instances régionales et internationales. 


Nous appelons les Kabyles de la diaspora au Canada, en Europe, et ailleurs à s’organiser suivant les lois de chaque pays hôte, à apporter leur contribution morale, matérielle et humaine pour aider nos frères et sœurs Kabyles en Kabylie à prendre en charge leur destin en main par l’établissement d’un gouvernement Kabyle pour les Kabyles en Kabylie. 
Les Kabyles peuvent se gouverner eux-mêmes s’ils sont unis. Nous les Kabyles nous avons toujours résisté face aux envahisseurs et les occupants qui veulent imposer leurs lois, leurs langues et leurs idéologies qui sont contraires à notre culture. La Kabylie a été le fer de lance de la résistance contre le colonialisme Français et il a fallu plus de 27 ans (de 1830 à 1857) pour l’envahisseur Français pour conquérir la Kabylie. D’autres résistances avant et après 1857 ont démontré que la Kabylie est attachée à sa liberté et qu’elle trouve toujours en elle-même la capacité de vaincre l’occupation. 


Aujourd’hui la Kabylie est occupée par des forces militaires qui lui sont étrangères, les militaires et paramilitaires (gendarmes) algériens et les terroristes islamistes poursuivant un même objectif antikabyle au nom d’une même Algérie arabo-baathiste et islamiste. 


Pour donner espoir à notre peuple, il y a une seule voie : celle de l’unité du peuple Kabyle pour choisir son propre gouvernement qui va gérer la Kabylie dans tous les domaines. 
Nous appelons particulièrement la jeunesse Kabyle à s’éloigner des activités néfastes qui portent atteinte à sa santé morale et physique. Il s’agit particulièrement de la consommation de l’alcool, du tabac et de la drogue à laquelle l’incite le régime algérien. Elle a à canaliser toute son énergie pour la construction et le développement de notre chère patrie, la Kabylie. 
Tout le monde le sait : Les plus grands trafiquants de drogue en Kabylie, ce sont les gendarmes algériens qui recrutent par le biais du chantage à la répression leurs petits dealers. De même, le régime Algerien essaie d’entrainer vers l’islamisme les jeunes kabyles en envoyant dans nos villages comme imams des terroristes « repentis ». 


Le régime Algérien comme tous les régimes néo-colonialistes se maintient contre nous en nous divisant pour régner. Il utilise des « Kabyles de Service » pour faire mieux trouver nos failles. Pour contrecarrer leur action, seule l’unité et la vigilance du peuple peut démasquer les activités néfastes des gens à la solde et au service du régime. 
Les Kabyles ont la capacité de se gouverner eux-mêmes. Ils n’ont pas besoin d’une autorité étrangère, de Walis et de Sous-préfets, des commissaires et des chefs de secteurs militaires nommés par un gouvernement néo-colonialiste qui combat et humilie la Kabylie et la nation kabyle. 


Le meilleur moyen de commémorer la mort de Matoub Lounes est de travailler pour l’unité du peuple Kabyle. Seul un gouvernement formé de Kabyles par les Kabyles en Kabylie sera capable de juger les commanditaires du crime qui a pris la vie à notre cher Rebelle, Matoub Lounes. Il en est de même pour juger ceux qui ont pris la vie de tant d’autres kabyles encore, comme les martyrs du Printemps Noir (Tafsut Taverkant). 


Que vive éternellement la mémoire de Matoub Lounes ! 
Vive la Kabylie libre ! 
le 24/06/2012 

Rassemblement de solidarité avec le peuple touaregs et le MNLA samedi 6 juillet | Kabyle.com

Rassemblement de solidarité avec le peuple touaregs et le MNLA samedi 6 juillet
sam, 2012-06-30 09:56 -- Stéphane Arrami
Samedi 6 juillet, à 15h, au Parvis des libertés et droits de l'homme (Esplanade du Trocadéro)
Samedi 6 juillet, à 15h, au Parvis des libertés et droits de l'homme  (Esplanade du Trocadéro)


Les touaregs du MNLA sont aujourd'hui confrontés à une nouvelle guerre. Cette fois, ils vont devoir mener une guerre sans merci à des hordes de terroristes islamistes, venus de toute l'Afrique du Nord et sub-saharienne, pour anéantir par le crime et la terreur les espoir de liberté, de démocratie et de laïcité du peuple de l'Azawad.


A l’appel de nombreuses associations et de personnalités politiques et artistiques, éprises de justice et de liberté, un rassemblement de soutien et de solidarité est organisé en faveur des touaregs de l'Azawad qui luttent, à forces inégales contre l'hydre islamiste et l'ensemble de ses puissants alliés.


Après les manifestations des femmes touarègues un peu partout dans l'Azawad pour dire non à la charia et à l'intégrisme islamiste,


Après la mort de deux des plus vaillants officiers du MNLA et de plusieurs civiles tués par les hordes islamistes dans la ville de Gao,


Après l'élimination du  sinistre Mokhtar Belmokhtar par nos frères touaregs du MNLA,


Après le silence coupable de la communauté internationale face à la main tendue du MNLA pour l’éradication du terrorisme islamiste international,


Le moment est venu pour les partisans de la liberté de ne plus compter que sur leurs propres forces: celles des touaregs, celle des amazighs et celle des peuples libres qui soutiennent ce combat juste et légitime,


Venez nombreuses et nombreux apporter votre soutien à ce vaillant peuple qui lutte avec courage et détermination pour défendre son existence et sa liberté menacées par l'internationale islamiste.


Soyons massivement solidaires des touaregs de l'Azawad


Tous au Rassemblement au Parvis des libertés et droits de l'homme




Samedi 6 juillet, à 15h, Esplanade du Trocadéro,


Metro ligne 6 et 9,  station Trocadéro


Bus 32 et 63, station Trocadéro





Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues,


L'heure est grave, nous avons besoin de votre aide et de votre soutien


Merci de diffuser le plus largement possible et de mobiliser au maximum autour de vous.


Tanemmert houlan,


Mossa Ag Attaher,


Chargé de communication du MNLA





Les premières organisations signataires de l'appel:


Le MNLA,


Taferka,


Comité de soutien au MNLA,


Confédération des kurdes d'Europe,


Association de la diaspora Touarègue en Europe,


Mouvement pour l'Autonomie de la Kabylie (MAK),


Gouvernement provisoire kabyle (GPK)


ACB Nancy,


Tamazgha,


Internationale Touarègue,


Temoust,


Association ZARI-Rif,


Congrès Mondial Amazigh,


Association Temet, Bruxelles,


Association catalane, Marseille,


Association Chatma, femmes touarègues en France,


Diaspora Touarègue en Italy,


Association culturelle Berbère de Milan,


Communauté bretonne de France,


Organisation des flamands de Belgique,


PRIMO Info,


MPCT (mouvement contre le terrorisme)

jeudi 28 juin 2012

Algérie : crise de nerfs postélectorale | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique

ALGÉRIE
Algérie : crise de nerfs postélectorale
parti politique(197) - contestation(181) - FLN(139) - RND(49)


26/06/2012 à 13h:05 Par Cherif Ouazani, envoyé spécial        
Les municipales d'octobre 2012, et la présidentielle de 2014 attisent les ambitions. © AFP
Directions contestées, guerres de leadership, démissions collectives, opérations de "redressement"... Au lendemain des législatives du 10 mai en algérie, les tensions latentes au sein des partis ont éclaté au grand jour.
Vainqueur et vaincus, anciens et nouveaux, importants et modestes, les partis politiques algériens, à quelques rares exceptions près, traversent depuis les législatives du 10 mai une zone de turbulences. Directions contestées, lignes politiques remises en question, guerres de leadership, démissions collectives, opérations de « redressement », les tensions internes sont légion et essentiellement liées aux deux importantes échéances qui se profilent : les municipales d'octobre 2012, dont les forts enjeux locaux attisent les ambitions et nourrissent les rivalités, et la présidentielle d'avril 2014, avec à la clé un changement générationnel annoncé et la délicate succession d'Abdelaziz Bouteflika.
Le scalp de Belkhadem
Le triomphe électoral du Front de libération nationale (FLN, ancien parti unique) n'a pas prémuni son secrétaire général, Abdelaziz Belkhadem, contre la fronde d'une grande partie de son comité central, laquelle s'est juré de se payer le scalp du ministre d'État et représentant personnel du président. Les contestataires lui reprochent sa gestion chaotique des instances du parti et, dixit un communiqué, un « dangereux glissement idéologique faisant le lit d'une islamisation du FLN en vue d'assouvir ses ambitions présidentielles ».
Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), a beau avoir réussi à conserver à son parti le statut de deuxième force politique, cela n'a pas empêché le vent de la contestation de souffler au sein d'une formation qui se caractérisait jusque-là par sa cohésion et son centralisme démocratique. Si les « perturbateurs » du conseil national, réuni à Alger le 1er juin, ont été contenus par la gouaille d'Ouyahia, ils affichent leur détermination à déloger le secrétaire général. Emmenée par le maire d'Alger-centre, Tayeb Zitouni, une militante du « féminisme officiel », Nouria Hafsi, et le sénateur Belkacem Ben Hassir, la dissidence a créé un Comité de salut pour le RND. Objectif déclaré : faire capoter l'investiture d'Ahmed Ouyahia pour la présidentielle de 2014.
Parmi les islamistes frondeurs : Amar Ghoul, la star des Frères musulmans.
Autre parti nationaliste dans la tourmente, le Front national algérien (FNA, de Moussa Touati). Mais si les problèmes des deux grands frères - FLN et RND - sont liés à l'échéance de 2014, les soucis du FNA sont plus terre à terre et concernent la gestion de la cagnotte du parti. « Le scrutin du 10 mai nous a laminé », déplore Lamine Osmani, secrétaire national chargé de l'organique. Pourtant, le FNA n'a perdu que 6 sièges, passant de 15 à 9 : « Cette mauvaise performance nous prive de la possibilité de constituer un groupe parlementaire [10 députés au minimum, NDLR] et, par voie de conséquence, consacre la perte d'influence de notre parti au sein de la représentation nationale. » C'est en fait une nette baisse des revenus qui mine le FNA, seule formation à reconnaître qu'elle a négocié la position de tête de liste avec des hommes d'affaires véreux contre la chkara, « le sac », autrement dit, le pot-de-vin.
Divergences tactiques
Défaits contre toute attente, les islamistes ont du mal à s'en remettre. Contestant la régularité du scrutin, ils avaient promis de bloquer les institutions par un mouvement de protestation. Faute de mobilisation populaire, ils ont dû revoir à la baisse leurs ambitions et se contenter d'une perturbation de la session inaugurale de la nouvelle législature. Mais le choix de l'Alliance de l'Algérie verte - Ennahda, El-Islah et les Frères musulmans du Mouvement de la société pour la paix (MSP, de Bouguerra Soltani) - de s'inscrire dans l'opposition est contesté par une partie de l'encadrement, qui déplore la rupture avec l'exécutif après quinze années de participation gouvernementale (le MSP détenait des ministères depuis 1995). La contestation est portée par de grandes figures du mouvement, notamment son vice-président, Hadj Hamou Megharia, et la « star absolue » des Frères musulmans, Amar Ghoul, ministre des Travaux publics sortant, surnommé « Monsieur Autoroute ».
Penauds. Les autres partis islamistes ne sont pas mieux lotis. Abdallah Djaballah, qui avait promis de « casser la baraque », n'a obtenu que 8 sièges sur 462, soit 1,73 % de la représentation nationale. Insuffisant pour être calife. Il a menacé de boycotter la législature, mais ses élus refusent de le suivre. Trois mois après avoir reçu son agrément, le Front pour la justice et le développement (FJD) traverse déjà une mauvaise passe. Quant au Front pour le changement (FC, d'Abdelmadjid Menasra), une dissidence du MSP, il envisage sérieusement de revenir, penaud, dans le giron de la maison mère pour espérer quelques strapontins dans les instances de l'Alliance de l'Algérie verte.
De toutes les crises qui secouent les partis politiques, la plus inattendue est celle que traverse le Front des forces socialistes (FFS).
De toutes les crises qui secouent les partis politiques, la plus inattendue est celle que traverse le Front des forces socialistes (FFS). Plus ancien parti d'opposition (il a été créé en 1963 et n'a été agréé qu'en 1989), réputé pour la constance de ses positions à l'égard du système, dirigé par le charismatique Hocine Aït Ahmed, grande figure du mouvement national, le FFS a du mal à digérer sa première participation à un scrutin législatif, malgré un résultat honorable (27 sièges, ce qui en fait la quatrième force politique du pays). En contestant ouvertement le choix d'abandonner l'option du boycott systématique des institutions, son secrétaire national sortant, Karim Tabbou, a jeté un pavé dans la mare, provoquant une crise interne sans précédent.
Le président-fondateur du FFS, qui vit depuis une vingtaine d'années en exil en Suisse, dirige le parti à travers un secrétaire national, qu'il nomme pour une durée de cinq ans. À la veille des législatives, Aït Ahmed décide de désigner Ali Laskri à la place de Karim Tabbou. Ce dernier ne peut s'attaquer de front à l'icône Aït Ahmed, mais il s'en prend à son successeur, qu'il accuse « d'avoir passé un deal avec le pouvoir ». Dans la foulée, il annonce la création d'un mouvement dissident au sein du FFS et promet un bras de fer pour le prochain congrès, prévu en 2013. Infatigable militant du parti, Messaoud Taarabt déplore, des trémolos dans la voix : « Si le FFS, parti le plus cohérent de la classe politique, est atteint par le syndrome du redressement, c'est que le pays est au plus mal. »
________
Par Cherif Ouazani, envoyé spécial à Alger




Lire l'article sur Jeuneafrique.com : Algérie : crise de nerfs postélectorale | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique 

MATOUB L'IMMORTEL (VIDEO2).flv - YouTube

Ajoutée par 15mAAT le 26 janv. 2010
Mon souhait et de partager avec vous, vidéos et discussions instructives sur notre eternel MATOUB Lounes notre envoyé du ciel, parmi tant d'autres Kabyles ou qu'ils soient le Djurdjura veille sur eux, ils ont versé leur sang pour nous permettre un jour de relever la tête vers les cieux de les voir parmi les étoiles et tout simplement nous faire un sourire et nous faire comprendre que le seigneur et du côté de la vérité et du juste combat pour la liberté.
Le vide qu'ils ont laissé, à nous de le comblé pour que notre pays malade et qui semble inguérissable et cela depuis plusieurs siècles, trouve enfin sa place parmi les peuples justes et libres, car nous aussi nous avons droit à notre rayon de soleil.
A nous et nos enfants la relève pour que notre Algérie soit fière de ses hommes et que les virus soient bannies à jamais. Notre pays est-il malade de ses ressources ? Car de quoi voler ?, mais si il était pauvre certains ne déterreraient-ils pas les morts pour voir sils n'ont pas étaient ensevelis avec quelques trésors ? Le change de devise à qui profite-il ? Un pour dix voir un pour douze, mais à ceux qui se servent à la brouette, notre richesse nationale et devenue leur richesse personnel, sinon pourquoi les ouvriers nen profiteraient-ils pas ? Que de gagner un salaire de misère sans même être assurés, un pays dilapidé par qui pour qui ? Nous le savons tous !
La Kabylie !!! Des arbres calcinées par qui pourquoi ? Des commissariats dont nous pouvons toujours appeler au secours sans qu'ils ne bougent, raison simple ont nous surveille, nous sommes encerclés.
Le pire c'est que depuis notre indépendance, si durement arrachée notre pays semble plus que jamais invivable, par l'injustice, et la corruption. Des mosquées dans certains villages tout les cinq cents mètres, alors que les hôpitaux sont là juste pour faire mieux misère, ou alors le Allah des barbus suffit à nos maux, puisque ses envoyés du diables sont là pour nous meurtrir chaque jour un peu plus. Qui peut atténuer nos souffrances, qui peut faire abattre sur nous la paix, qui peut chasser de notre pays les assassins, qui peut nous aider à changer ce pouvoir qui ne pense qu'à ses poches, qui peut crier pour nous démocratie, liberté et justice....... Ne compter que sur soit, et dans ce cas "SOIT" c'est nous tous; sommes-nous à la hauteur ??? Ou alors attendre que pousse des dents à la poule ??? Dans l'histoire il est écrit que seul le peuple peut faire trembler n'importe quel pouvoir et tous les meurtriers, mais pour cela il faut des sacrifices; la paix vaut-elle le sang ? pour moi OUI car ma vie ne vaut pas grand chose, mais la leur aïe, aïe, aïe.
Mais l'intolérable c'est de voir nos femmes Kabyles habillées en afghanes, des hommes en robes blanches ou noirs avec des barbes a balayés les trottoirs, à ces gens qui veulent faire peur qui leurs fera peur ??? Si ce n'est nous, comme le disait MATOUB. Qui peut obliger quiconque à prier contre sa volonté, qui peut obliger un tiers à choisir une religion contre son gré.
La religion c'est l'esprit et le cœur, donc c'est personnel, chacun avec sa conscience ; alors chaque personne a le droit de vivre en paix quelques soient ses convictions.
Voila la démocratie que nous avons gagné par notre indépendance ceux qui ont donnés leur vie doivent se retourner dans leurs tombes.
Nos enfants à l'école jusqu'à leur bac en arabe en quoi cela leur sert-ils ? A tenir les murs ? Ou à se vanter de parler arabe en plein Tizi ? Et notre langue alors ? Je pourrais écrire ma tristesse pendant des jours et des mois, mais peut-être comme des personnes de mon âge, la vision de notre pays nous fait frémir de tristesse et de douleur. Amicalement Ramdane.

mercredi 27 juin 2012

matoub lounes - hommage. - YouTube

matoub lounes - hommage. - YouTube

Publiée le 25 juin 2012 par HOMARbissa
http://www.youtube.com/watch?v=4lV88VnFDKQ
MATOUB 25-06-1998/25-06-2012

mardi 26 juin 2012

Mas MATUB LUNAS.... - YouTube

Mas MATUB LUNAS.... - YouTube

NO COMMENT !! ECOUTONS L'ETERNEL MATOUB LOUNES !

Mirabeau : hommage à Lounès malgré les intimidations

Mirabeau : hommage à Lounès malgré les intimidations
26/06/2012 - 13:25


Mirabeau-DBK (SIWEL) — A l’occasion de la 14e commémoration de l'assassinat de Matoub Lounes, un groupe de jeune de Mirabeau (Draâ Ben Khedda), a rendu hommage au rebelle, malgré les tentatives d’intimidation dont ils étaient victimes.




Le président du MAK avec les initiateurs de l'hommage. PH/SIWEL
Le groupe de jeunes de DBK ont improvisé un hommage particulier au Rebelle, en diffusant, au centre-ville, les chansons de Lounès tout au long de la journée, malgré les intimidations de quelques militants islamistes et des services de répression. 


« C'est notre façon d'exprimer notre attachement à l'héritage de lounes qui s'est sacrifié pour nous », a déclaré un des initiateurs. 
En fin d'après midi, le président du MAK, M. Bouaziz Ait chebib, accompagné d'un autre cadre du MAK, Gherrab Abdella, en l’occurrence, ont rendu visite à ce groupe de jeune pour les féliciter. 


« Ces jeunes sont à féliciter et à encourager pour avoir imprimé un cachet kabyle à cette ville qui subit une politique d'arabisation et de fanatisation outrancière de la part du pouvoir algérien. Cette initiative démontre que Mirabeau est kabyle et elle le restera à jamais grâce à une jeunesse attachée à son authenticité et à sa kabylité », a déclaré pour siwel, le président du MAK qui a insisté auprès de ses interlocuteurs de la nécessité vitale pour la Kabylie de recouvrer sa souveraineté afin d'assurer son existence et sa prospérité en tant que peuple et nation. 


Il y a lieu de signaler que l'Imam de Mirabeau est venu interpeller ce groupe de jeunes afin d'éteindre la musique sous prétexte qu'elle dérange tout le monde et que la meilleure manière de rendre hommage à Matoub est de prier pour lui. Devant l’insistance des jeunes à poursuivre leur activité, l’imam est revenu bredouille. 


La ville de Mirabeau vit un vide culturel alarmant du, notamment, aux différents exécutifs communaux qui encouragent les associations islamistes au détriment de ce qui est kabyle. Lors de l'hommage rendu au ténor de la chanson kabyle, Slimane Azem au cinéma El Hoggar, le Président d'APC de Mirabeau, transfuge du FIS au FFS puis allié de Bouteflika, n'avait même pas daigné venir marque par sa présence l'évènement en question, avait rapporté Siwel. 


aai 
SIWEL 26 1325 JUIN12

Une délégation du MAK s'est rendue à Tawrirt Mussa : « Il est de notre devoir de lutter jusqu’à ce que justice soit rendue au Rebelle »

Une délégation du MAK s'est rendue à Tawrirt Mussa : « Il est de notre devoir de lutter jusqu’à ce que justice soit rendue au Rebelle »
25/06/2012 - 17:22


TAWRIT MUSSA (SIWEL) — une forte délégation du MAK, conduite par son président Bouaziz Ait chebib s'est rendu à Taourirt Moussa pour rendre hommage au Rebelle.




Plusieurs militants du MAK se sont rendus à Tawrirt Mussa. PH/SIWEL
Une halte a été observée à Tala Bounane, le lieu de l'assassinat de Matoub où une minute de silence et un dépôt de gerbe de fleur ont été effectués par la Fondation qui porte le nom du Rebelle en présence de Nna Aldjia, la mère du défunt. Cette dernière a appelé la jeunesse kabyle à poursuivre le combat du Rebelle. 


A Taourirt Moussa, la délégation du MAK a été reçue fraternellement par les responsables de la Fondation. Beaucoup de citoyens se sont rapprochés du président du MAK pour avoir des renseignements leur permettant d'intégrer le mouvement. 


A midi, accompagnée d'une foule nombreuse, la délégation du MAK s'est dirigée à la tombe de Matoub lounes où le président du MAK, avec le jeune militant, Mezair Nassim, handicapé, ont déposé une gerbe de fleur à la mémoire du rebelle. 


Le président du MAK, dans son allocution faite dans un kabyle limpide, et sous les applaudissements des présents, a insisté sur la nécessité de faire toute la lumière sur l'assassinat de Matoub. « Il est de notre devoir de lutter jusqu’à ce que justice soit rendue au Rebelle. Ce n'est pas aux assassins de faire éclater la vérité sur un crime qu'ils ont eux même commis. Une enquête internationale s'impose », a-t-il dit. 


Pour lui, le meilleur hommage qu'on puisse lui rendre, « c'est d'unir nos forces pour poursuivre son combat dans le sens de la libération du Peuple kabyle, voire de toute tamazgha ». 
Le président du MAK a rappelé que Matoub lounes appartient au patrimoine universel du fait qu'il a été « le défenseur de toutes les patries opprimées ». 


ensuite, c'est autour de Kamira Nait Sid de faire la lecture de la déclaration rendue public par le mak la veille du 14ème anniversaire de l'assassinat du rebelle. 


aai 
SIWEL 25 1722 JUIN12 

Boîte de réception - makkabylie2012@gmail.com - Gmail

Remaniement au sein du GPK : l’équipe gouvernementale renforcée
25/06/2012 - 17:51


PARIS (SIWEL) — dans un communiqué rendu public, par le Gouvernement provisoire kabyle (GPK), l’Anavad a remanié ses rangs en créant de nouvelles structures au sein du gouvernement kabyle, conformément aux recommandations du 2e congrès du MAK




Le GPK renforcé. PH/SIWEL
En voici la liste des membres du nouveau gouvernement 


Lyazid ABID est nommé Vice-président de l’Anavad, Ministre d’Etat, chargé des Relations Internationales. 


Pour une cohésion renforcée de l’action gouvernementale, un poste de Coordination de l’action de l’Anavad a été également créé. 


Lhacène ZIANI est nommé Coordinateur de l’Anavad. Il est aussi nommé Ministre d’Etat, chargé de la langue et de la culture kabyles. 


Makhlouf IDRI est nommé Ministre d’Etat, chargé des droits humains, Porte-parole du Gouvernement. 


Ahviv MEKDAM est nommé Ministre, chargé de la sécurité et des affaires intérieures. 


Nafa KIRECHE est nommé Ministre, chargé des relations avec les institutions et les organisations politiques françaises. 


Yasmina OUBOUZAR, est Directrice à la Présidence, chargée de missions. 


Rachid BANDOU, Représentant de l’Anavad au Québec, chargé des relations avec les institutions et les organisations québécoises. 


Karim AKOUCHE est nommé Représentant de la Présidence, chargé des relations avec la communauté séfarade au Québec. 


Rachid AT LHADJ est nommé Directeur à la Présidence de l’Anavad, chargé de l’Administration générale. 


Kader DAHDAH est nommé Conseiller auprès du Président de l’Anavad, chargé de la Médiation et des relations avec les organisations politiques et la société civile kabyles. 


Gaya IZENNAXEN est nommé Directeur à la présidence, chargé de l’audiovisuel. 


Madani IVURRAYEN est nommé Directeur à la Présidence, chargé de la logistique. 


Vaz AT VRAHEM est nommé Directeur à la Présidence, chargé de la gestion des systèmes informatiques de l’Anavad. 


Des structures complémentaires vont être créées et de nouvelles nominations vont intervenir dans les prochains mois. 


aai 
SIWEL 251751 JUIN12 

dimanche 24 juin 2012

À TOI MON FILS : Lettre à Améziane Méhenni | Kabyle.com


À TOI MON FILS : Lettre à Améziane Méhenni
sam, 2012-06-23 22:00 -- Tassadit Ould H...


inShare
Perdre un enfant est dur, perdre son enfant est encore plus dur. Une douleur infernale , comme si on nous perçait  le coeur d'un couteau.   On n'oublie jamais. La plaie reste ouverte toute la vie et on se culpabilise : si...., si....   Réellement nul ne peut rien changer, tel est le destin.  Quand un enfant meurt suite à une maladie, on se trouve toujours des excuses....
Mais quand on enlève la vie à notre enfant, là c'est toute une autre histoire. Pourquoi ?  Pourquoi assassiner cet enfant à la fleur de l'âge (pour les parents l'âge de leurs enfants ne compte pas, ils ne vieilissent jamais, ils resteront toujours ces bébés, leurs bébés, même à l'âge adulte).  De quel droit un humain ou plutôt un "animal", ôte-t-il la vie à quelqu'un de cher ?  
À quoi rime tout ça ? Dieu n'a donné à personne l'autorisation de supprimer des vies qu'il a données. Dieu n'a autorisé personne à agir à sa place.
Ils ont osé frapper fort, en ôtant la vie à Améziane, ce jeune homme courageux qui a toujours soutenu son père et qui était "son ami". Ils ont ôsé endeuiller une famille et rendre inconsolable une mère.
Repose en paix Améziane.
Tassadit - Kabyle.com
8e COMMEMORATION DE L’ASSASSINAT D’AMEZIANE MEHENNI


MESSAGE DE FERHAT A SON FILS


Mon très cher fils,


Tu devineras ma voix à travers les accents de celui qui lira cette lettre au-dessus de ta tombe.  Hélas ! Pour un temps encore, ce n’est que par l’esprit que nous nous rencontrons. Physiquement, je suis exilé. Je viens, et je m’en excuse, avec trois jours de retard sur la date de ton assassinat, te dire combien tu nous manques et combien nous t’aimons. Mais aussi, pour te donner des nouvelles d’ici-bas.


Ta maman te chérit toujours par-dessus tout et dans le cœur de tes frères et sœurs tu es plus vivant que jamais. Tes petites nièces, qui n’ont pas encore 3 et 5 ans, sont déjà venues fleurir ta tombe à deux reprises.


Mon fils,


Ceux qui t’avaient assassiné avaient pour principal objectif de freiner la marche de la Kabylie vers la liberté. Ils ont échoué. Malgré la douleur et notre impossible deuil, tant que justice ne sera pas faite, je t’apprends que la nation kabyle se remet debout. Elle avance à grands pas, sûre d’elle et de ses droits. Elle n’est pas loin de son but, de son accession à la lumière.


Depuis ton assassinat le 19 juin 2004,  beaucoup de choses se sont passées. Je ne t’en donne que celles qui me paraissent les plus importantes.


 L’Etat algérien est en ruines. Bouteflika et ses Généraux sont la honte et la risée du monde entier.


 Un vent violent a soufflé sur les dictateurs arabes et en a emporté bon nombre d’entre eux. Kadhafi qui en est l’incarnation extrême est en enfer.


Les Touaregs du Mali ont libéré leur territoire, l’Azawad. Même si le pouvoir criminel d’Alger finance et arme une branche d’Al Qaeda pour les dérailler et les discréditer, le 1er Etat amazigh du monde vient de voir le jour. C’est de bon augure pour la Kabylie.


Nous avons mis sur pied, le 1er juin 2010, le Gouvernement Provisoire Kabyle, l’ANAVAD.


Ce dernier est en passe d’être reconnu par la communauté internationale. Il a été reçu aux États-Unis, au Canada, en Allemagne et dans divers pays européens.


Dernièrement, du 20 au 24 mai, nous étions en Israël où nous avons rencontré un peuple courageux.  Cela a soulevé un tollé chez tous les arabo-islamistes algériens qui ont réclamé que je sois déchu de ma nationalité algérienne. Une procédure serait en cours mais vouée à l’échec. Dans tous les cas, tu connais ton père, il ne renoncera jamais à l’objectif de redonner à la Kabylie les attributs d’un Etat qui lui font défaut depuis 1857.


Le MAK est devenu la 1ère force politique de la Kabylie. Il a évolué dans son programme, lors de son IIe Congrès tenu en décembre dernier, et pourrait s’appeler, avec son nouveau crédo, le Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie.


La nature est telle que tu l’as laissée, mais ton absence rend le soleil et la neige, la brise et la verdure de la Kabylie un peu ternes. Tu leur manque aussi. Ils retrouveront leur meilleur éclat le jour où la Nation kabyle accèdera définitivement à la reconnaissance internationale.


A la prochaine fois mon fils.


Paris le 22 juin 2012


Ferhat Méhenni

samedi 23 juin 2012

Réunion du comité exécutif du MAK : « la Carte d’identité kabyle sera élaborée en Kabylie à partir du 20 août »

Réunion du comité exécutif du MAK : « la Carte d’identité kabyle sera élaborée en Kabylie à partir du 20 août »
23/06/2012 - 15:19


Kabylie (SIWEL) — « L'élaboration de la Carte d'identité Kabyle (CIK) se fera en Kabylie. Le choix de la date est fixé pour le 20 Août en hommage aux architectes de la révolution : Abane Remdane et Krim Belkacem », lit-on dans un communiqué sanctionnant les travaux de la réunion du Comité exécutif du MAK, tenu, en marge de la célébration du 8e anniversaire de l’assassinat d’Ameziane Mehenni.


La carte d'identité kabyle sera élaborée le 20 août en Kabylie. PH/MAK
Selon les responsables du MAK, la responsabilité du pouvoir algérien dans l’assassinat d’Ameziane Mehenni « ne fait aucun doute ». Et d’ajouter qu’il « arrivera bien le temps où les crimes et les assassinats politiques finiront par être connus de tous. Nous réclamerons toute la lumière sur cet assassinat jusqu'à ce que la vérité se libère des mailles bien ficelées des solidarités gouvernementales ». 


Le Comité exécutif du mouvement autonomiste kabyle s’est attelé, précise le communiqué, à faire le point sur la situation qui prévaut en Kabylie et a pris certaines résolutions, consistant au renforcement de l’exécutif avec deux éléments. Il s’agit de Mohamed Arezki, Secrétaire national à la logistique (nouveau secrétariat qui n'existait pas dans l'exécutif) et de Zoubiri Yugurten, Secrétaire national à la solidarité en remplacement de Hmed Ainouche qui a émis le souhait de remplir une autre tâche, plus adéquate à sa disponibilité. 


Par ailleurs, le comité exécutif a abordé la question de la structuration du mouvement et annonce à cet effet, que « entamer dès cet été, une dynamique de structuration pour certains domaines et de restructuration pour d'autres. Elle s'étalera tout au long de l'été afin de permettre l'intégration des nouvelles compétences qui ont adhéré au MAK. Cette entreprise devient vitale au moment où le régime algérien tente par tous les moyens de détruire le MAK, notamment devant les avancées enregistrées sur le plan diplomatique par le Gouvernement Provisoire Kabyle ». 


La 3e résolution consiste en la préparation du Congrès national de la jeunesse kabyle qui se tiendra cet été. A cet effet le comité exécutif félicite M. Kais Dahmane, président de la commission, pour le travail effectué afin de réunir les conditions nécessaires pour assurer le succès de cette initiative qui répond aux souhaits du peuple kabyle et à l'unité des rangs. Plusieurs villages déjà ont émis le vœu de l'abriter. 


D’autre part, le comité exécutif annonce la mise en place d’une structure chargée de l'étude du projet de « Statut de la Kabylie autonome ». Cette structure, précise-t-on « œuvrera à diffuser le projet de statuts auprès de la population afin de recueillir ses avis et points de vue ». 


aai 
SIWEL 23 1519 JUIN12 

Délocalisée depuis le Printemps noir : la Gendarmerie tente de se redéployer en Kabylie

Délocalisée depuis le Printemps noir : la Gendarmerie tente de se redéployer en Kabylie
23/06/2012 - 14:41


TIZI-OUZOU (SIWEL) — plusieurs brigades de gendarmerie vont être installées incessamment en Kabylie, après être délocalisées depuis les événements meurtriers du Printemps noir.


Siège de la gendarmerie de Azazga, détruite par des manifestants en 2001. PH/DR
« Plusieurs brigades de gendarmerie vont être rouvertes dans la wilaya de Tizi-Ouzou ». c’est ce qu’a déclaré le commandant de ce corps militaire à Tizi-Ouzou. 


Selon ce responsable d’un corps de répression honni dans la région, à cause de son implication dans assassinat de 126 jeunes kabyles en 2001, et le comportement répressif de ces éléments, « la wilaya de Tizi-Ouzou est l’une des région les plus touchées par l’insécurité ». De ce fait, « le retour de la gendarmerie est nécessaire ». Ainsi, 12 nouvelles brigades seront installées dans la région. 


A rappeler qu’aucun élément de ce corps de répression n’ait jugé pour les crimes commis en Kabylie. 


Des observateurs soulignent que « l’insécurité qui touche la région de Kabylie est provoquée, justement, par des éléments de ce corps », afin, « de rendre son retour nécessaire ». 
Les familles de victimes de la répression du Printemps noir et le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie, MAK, exigent toujours « le jugement des assassins des jeunes kabyles en 2001 ». Et mettent en garde contre le comportement méprisant et hautain de ce corps, car, pour les kabyles, «ce corps militaire agit en colonisateur dans la région ». 


aai 
SIWEL 23 1441 JUIN12 

Hommage à Ameziane Mehenni : des centaines de personnes à la cérémonie (papier d’angle)

Hommage à Ameziane Mehenni : des centaines de personnes à la cérémonie (papier d’angle)
22/06/2012 - 20:42


MARAGHNA (SIWEL) — Plusieurs délégations se sont rendues, ce matin, à Maraghna, dans la commune d’Illulen Umallu (At Wizgan) pour assister à l’hommage au martyr Ameziane Mehenni, assassiné à Paris le 19 juin 2004.




La famille du défunt Ameziane Mehenni. PH/SIWEL
La place publique de Maraghna, village natal de M. Ferhat Mehenni, Président du gouvernement provisoire kabyle (GPK), grouillait de monde dès les premières heures de la matinée. Ces centaines de personnes se sont rendues à Maraghna, pour le 8e anniversaire du lâche assassinat d’Ameziane Mehenni, fils du président du GPK. 


À l’accueil, hormis le comité et les jeunes du village, la famille Mehenni et les amis du défunt étaient au rendez-vous. 


Au fur et à mesure que des délégations, venues de Tizi-Ouzou, de Tubiret et de Vgayet arrivent, les organisateurs s’attellent à régler les ultimes préparatifs. 


Vers 10 h, la délégation conduite par le président du MAK, M. Bouaziz Ait Chebib est reçu par la mère du Président du GPK. Une autre venue de Vgayet, conduite par M. Razik Zouaoui, responsable au sein du MAK fait son entrée à la demeure des Mehenni, avant que les organisateurs n’appellent les invités à se rassembler sur la place du village pour entamer la marche silencieuse vers le cimetière du village où le défunt repose aux cotés des siens depuis la funeste journée du 25 juin, date de son enterrement. 


À signaler qu’une exposition photo et d’articles de presse a été organisée par le comité de village et les adhérents de l’Association culturelle Tanekra du village Maraghna. 




aai 
SIWEL 22 2042 JUIN12 

La fédération du MAK en Suisse présente au Begegnungstag de Saint-Gall

La fédération du MAK en Suisse présente au Begegnungstag de Saint-Gall

23/06/2012 - 00:36


SAINT-GALL (SIWEL) — La fédération du MAK (Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie) en Suisse a marqué, le 16 juin dernier, sa présence à la journée culturelle de Saint-Gall (Suisse alémanique).


Augustin Imerzugen.et Aẓerriw Iẓerriwen animant le stand du MAK-Suisse au Begegnungstag de Saint-Gall (PH/SIWEL)
Les nombreux visiteurs ont eu l’occasion de s’informer sur l’histoire, la culture, l’économie, la géopolitique de la Kabylie ainsi que sur la répression du pouvoir algérien dont est victime le peuple kabyle. 


D’autre part, les habitants de Saint-Gall, septième ville de Suisse et des cantons avoisinants ont été très sensibles aux revendications autonomistes de la Kabylie car être autonome en Suisse est une réalité qui va de soi, puisque les 26 cantons qui constituent la Confédération Helviétique sont des régions tout-à-fait autonomes vis-à-vis de l’Etat central, fédéral. 


Devant le succès qu’a rencontré le stand du MAK, le mouvement autonomiste est d’ores est déjà invité à participer à la manifestation de l’année prochaine. 


man/wbw 
SIWEL 230036 JUIN 12
  http://www.begegnungstag.ch 

jeudi 21 juin 2012

8e anniversaire de l’assassinat d’Ameziane Mehenni : recueillement sur sa tombe le vendredi

8e anniversaire de l’assassinat d’Ameziane Mehenni : recueillement sur sa tombe le vendredi
20/06/2012 - 15:53


Illulen Umallu (SIWEL) — Un recueillement en hommage au martyr Ameziane Mehenni est prévu « le vendredi 22 juin à 10H30 à Maraghna, dans la circonscription d’Illulen Umallu », ont indiqué des militants du Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK).




Ameziane Mehenni, assassiné le 19 juin 2004. PH/Siwel
Pour ce 8e anniversaire de l’assassinat du jeune militant Ameziane Mehenni, fils du Président du Gouvernement provisoire kabyle, le MAK compte se recueillir sur la tombe du défunt en hommage à sa mémoire. 


Les militants du MAK appellent aussi à faire de cette journée une « journée de mémoire et d’espoir en hommage au premier martyr de l’autonomie de la Kabylie ». 
Pour rappel, Ameziane Mehenni est assassiné à Paris, où il effectuait ses études en langue nipponne, le 19 juin 2004, à l’âge de 30 ans. 


Huit années après son assassinat, aucune suite n’est donnée à la plainte déposée par la famille du défunt. 


Il a marqué par son engagement notamment les jeunes militants du Collectif des lycéens amazighs, où il s’était engagé durant le boycott scolaire en 1994. 


aai 
SIWEL 101344 JUIN 12 

mercredi 20 juin 2012

URGENT : selon une délégation du mouvement terroriste : Alger négocie avec les terroristes islamistes d’Ansar Eddine



URGENT : selon une délégation du mouvement terroriste : Alger négocie avec les terroristes islamistes d’Ansar Eddine
20/06/2012 - 14:16


ALGER (SIWEL) — dans une déclaration à l’AFP, un membre de la délégation d’Ansar Eddine qui négocie avec le médiateur Blaise Compaoré, affirme qu’une délégation du mouvement terroriste est à Alger.




Bouteflika avec le président malien Amadou Toumani Touré. PH/DR
Une délégation d’Ansar Eddine « est actuellement en Algérie pour des discussions avec le pouvoir », a déclaré, ce matin, un membre d’Ansar Eddine à partir d’Ouagadougou, où une délégation de mouvement terroriste islamiste négocie avec le médiateur Blaise Compaoré à propos du conflit malien. Cette rencontre n’est pas toujours rendue publique en Algérie. C’est dire que le pouvoir algérien entretien des relations avec un mouvement terroriste. 


La déclaration de cet élément ne s’arrêtant pas là, puisqu’il a évoqué même une probable rencontre avec les autorités qataries. 
Ces déclarations ne seront pas sans influence sur le cours des événements. Ainsi, comme rapporté par Siwel, Ansar Eddine bénéficie d’un appui logistique et politique de la part d’Alger et du Qatar. 


Les buts d’Alger est de brouiller le climat au nord malien avec l’introduction d’un groupe terroriste afin de « frapper l’élan du nouvel Etat azawadien ». Quant au Qatar, c’est le projet politique d’Ansar Eddine qui en bénéficie. 


Toute cette embrouille qui touche le Mali est soutenu par la France d’om son souhait de voir intervenir une force militaire africaine au Mali. 


aai 
SIWEL 19 1416 JUIN12

Takhoukht : Pas moins de six terroristes abattus

Takhoukht : Pas moins de six terroristes abattus
20/06/2012 - 10:32


TIZI-OUZOU (SIWEL) — Un violent accrochage a été enregistré hier soir vers 21h sur la RN 30, dans la commune d’Ait Mahmoud, daïra de Ath Douala à 15km de Tizi-Ouzou.




( PH/DR )
Selon des sources locales, hier, 19 juin, un violent accrochage a opposé les forces de l’armée nationale Algérienne (ANP), à un groupe terroriste au nombre indéterminé, qui été selon les premières informations, à bord d’une camionnette de marque Toyota Hylux. 


Les tires à l’arme lourde et à l’arme automatique ont duré plus de deux heures, selon les mêmes sources, qui font état de six terroristes abattus lors des échanges de tires. Ce matin encore des tires intermittentes ont été signalées sur place et la circulation aurait été bloquée au niveau du barrage militaire de Takhoukht, pour les besoins de l’opération. D’importants moyens matériels et humains sont déployés par les services de sécurité afin de mener à bout cette action qui pourrait prendre plusieurs jours. 


Depuis vendredi dernier une vaste opération de ratissage est menée par l’ANP et ce, après une incursion terroriste qui a ciblée le commissariat de Ouacif et la brigade de gendarmerie de la même localité. Une attaque qui avait, pour rappel, coûté la vie à deux policiers et a fait six blessés, dont deux sont des civiles. 


L’acte aurait été mené par pas moins de 70 terroristes. ces derniers voulaient probablement desserrer l’étau sur leurs acolytes cernés par l’armée dans la forêt d’Yakourène et de Bouzguène. 


Les corps des six terroristes ont été acheminés ce matin à l’aube au CHU de Tizi-Ouzou. 


ag/aai 
SIWEL 201149 JUIN 12 

Onze ans après la marche historique des archs | Kabyle.com

Onze ans après la marche historique des archs
sam, 2012-06-16 15:46 -- Wisen Anwa


inShare
Onze ans après la marche historique des archs en Kabylie, on est tenté de dire que nous sommes revenus à la case départ avec un lourd passif à assumer : 126 jeunes kabyles assassinés par les forces de l’ordre, qui demeurent à ce jour, sans jugement. Hormis un simulacre de procès contre l’assassin de Guermah Massinissa, toutes les autres victimes sont consignées dans le registre funeste des pertes et profits d’une guerre sans nom.


Photographie Mokrane A. Kabyle.com 2001


Que reste t-il de cette marche à la Mao ayant drainé, dans un élan spontanée, des millions de marcheurs insouciants et  crédules. On peut dire que même l’appel de novembre 1954 n’a pas réussi une adhésion populaire aussi intense et désintéressée. A l’époque, les délégués des Archs avaient le soutien indéfectible de citoyens avide d’émancipation. Jamais les tribus kabyles n’avaient transcendé leurs différents pour s’unir avec des leaders proclamés par des assemblées populaires.


Puisant dans la tradition séculaire, les délégués des archs ont vite fait de ressusciter une solidarité kabyle que tout le monde croyait disparue. Il a fallu qu’une énorme bévue d’un gendarme arrive aux oreilles d’une Kabylie meurtrie pour que le feu prenne de partout.


Il fallait laver l’affront  d’un crime intra-muros commis par un janissaire au service d’un système aux abois. L’étincelle Massinissa est la goutte qui a fait déborder le vase. Depuis déjà longtemps, la Kabylie ne pouvait plus  supporter sa mise à l’écart par un pouvoir raciste et maffieux. Son refus de rentrer dans les rangs d’une Algérie jacobine dans un moule d’Ouma islamia (nation islamique) lui vouait les foudres de despotes intronisés par la triche et la ruse. La Kabylie était assise sur un brasier.


Depuis avril 80, printemps berbère oblige, la Kabylie est dans l’œil du cyclone. Il fallait à tout prix la fragiliser pour l’empêcher de repartir à l’assaut de sa liberté et de son identité. Tout était bon : chômage, clochardisation des mœurs, recrutement de clientèles locales à coup d’argent sale etc.


Entre temps les mœurs des nations civilisées ayant changé, passant du statut de colonisateurs à celui de bâtisseurs d’un monde meilleur. Désormais on a à l’œil les régimes installés après le vent des décolonisations. Des ONG forcent la main aux maitres du veto pour qu’ils cessent de s’acoquiner avec des dictatures aveugles.


Mais aujourd’hui, que reste t-il du printemps noir si ce n’est des souvenirs amers et des morts en attente de justice ? Tous s’en lavent les mains. Et pourtant les stigmates et blessures de cette période macabres, sont toujours béantes et visibles.


Entretemps l’argent  s’est invité dans le débat et les bouches se sont cousues à coup de sacs remplis de liasses. Depuis déjà un bon bout de temps, on n’entend plus les « ulac smah ulac ».  Des délégués « assermentés » ont parjuré leurs engagements et se sont lancés dans la politique loyale. Ils se sont retrouvés, indirectement, dans le giron de la réconciliation nationale de Bouteflika. Après avoir diabolisé les partis politiques implantés dans la région, ils s’éclipsent, laissant derrière eux, une Kabylie exsangue et martyrisée.
A relire (http://www.kabyle.com/fr/articles/les-tenailles-economico-politiques-se-...).


Et les victimes dans tout cela ? Elles sont inscrites dans le registre des victimes de la tragédie nationale aux cotés des terroristes et victimes du terrorisme. Rien que ça. L’argent de la sonatrach est là pour contenter les récalcitrants. Quelques uns, handicapés à vie, se retrouvent toujours à taper sur des portes qui ne s’ouvrent pas pour une éventuelle prise en charge.


Les responsables de cette tragédie sont toujours en poste où se la coule douce avec  des retraites dorées dans de lointaines contrées.


A l’image des résolutions du congrès de la Soummam, la plate-forme d’el kseur est rangée dans un coin de notre mémoire collective. Quant à son application, ça sera le jour où le soleil se lèvera à l’ouest.  


Wisen Anwa

Les ennemis de la Kabylie - YouTube

Publiée le 11 avril 2012 par blancofix
Les ennemis de la Kabylie qui s'opposent à son ascension sur le chemin de la modernité et le developpement le bouc émissaire sont pignon sur rue à savoir le FFS FLN PT Partis islamique arabe présent cyniquement sur notre terre laic, les islamistes kabyles et sans omettre les affairistes et bni na3em en tout genre. en un mot la lutte armée metterait fin à leur agissement honteux et cette action soufflerait sur eux et les emporterait comme une feuille fanée vers d'autres horizon. Basta et VIVE LA KABYLIE

les moines de tibhirine tués par le DRS - CANAL+ - YouTube

les moines de tibhirine tués par le DRS - CANAL+ - YouTube

mardi 19 juin 2012

Algerie-guerre cachée 4/4 (réponse à Hchicha) - YouTube

Ajoutée par aghrive06 le 17 janv. 2010
Aprés la diffusion de Hchicha de l'intervention de salah Eddine Sidhoum sur rachadtv , j'envoie ce reportage réalisé durant les années de braises ,ou vous allez mieux discerner la position de Salah Eddine Sidhoum, libre à vous de juger ! 
Entre droits de l'homme et combat partisane ou se trouve la frontiere ?
Ce parti ou celui la je ne me gênerai pas à les torpiller haut et bas sans relâche mais sans mépris pour que les geôles s'effondrent pour que les bourreaux sombrent dans la triste nuit des ombres, retirons nos baillons ! redorons nos blasons! Toutes et tous pour une Algérie meilleure et une démocratie majeure ! pour mieux discerner la position de Salah Eddine Sidhoum, libre à vous de juger ! 
Entre droits de l'homme et combat partisane ou se trouve la frontière ?

Lexique des mathématiques en français amazigh tifinagh - Amazighnews

Lexique des mathématiques en français amazigh tifinagh

1 2 3 4 5

( 5 Votes )

Écrit par Arhazaf Mohammed

Amawal n usunÄn

Si votre navigateur n'affiche pas correctement les caractères Tifinaghes , téléchargez et copiez ces deux polices IRCAM T_IRCAM.ttf et T_I_Izuren.ttf dans le dossier Windows / Fonts

Abaque :isiqneÇ.(Néo.per.)(aqnuÇ :La boule (Dictionnaire Français-Kabyle de Mr.Dallet)

Abscisse :izirgim.(Néo.per.)

Abscisse à l’origine :izirgim g tijjent.(Néo.per)

Acre :akuÇmrar.(Néo.per.)

Addition :asmun.

Addition de fonctions :asmun n twuriwin .

Addition de fractions :asmun n tiriÇitin.asmun n ikÏamn.

Addition de nombres réels :asmun n ifaÄinen isedyan .

Addition de vecteurs :asmun n isawayn.

Adjacent :amajay .

Agrandissement :asxitr.

Aire :azur.

Aléatoire :agucar.(Lexique 1980 Paris)

Algèbre :ajbar.

Algoritme :axurzm.awarzim.(Aseglalaf n Kabyle)

Amortissement :asenfÇ(Aseglalaf n Kabyle).

Amplitude :tasedfut(Aseglalaf n Kabyle)

Angle (dans un plan) :avamir (g yan uvawas). axaziz (g yan uvawas)

Angle aigu :avamir umsid.axaziz umsid.

Angle au centre :avamir g ulamas.axaziz g ulamas.

Angle au centre dans un polygone régulier :avamir g ulamas n umnnaÇey alugan.axaziz g ulamas n umnnaÇey alugan.(amnnaÇey :Néo.per.)

Angle de dépression :avamir n idr.axaziz n idr.

Angle de rotation :avamir n usutl.axaziz n usutl.

Angle d’élévation :avamir n usedkl.axaziz n usedkel.

Angle droit :avamir inemn .axaziz inemn.

Angle extérieur d’un cercle :avamir undiv n yan uwariy.axaziz undiv n yan uwariy.

Angle extérieur d’un polygone :avamir undiv n yan umnnaÇey.axaziz undiv n yan umnnaÇey.

Angle inscrit :avamir uzmmim.axaziz uzmmim.

Angle intérieur d’un cercle :avamir agensan n yan uwariy.axaziz agensan n yan uwariy.

Angle intérieur d’un polygone :avamir agensan n umnnaÇey.axaziz agensan n yan umnnaÇey.

Angle nul :avamir umyiy.

Angle obtus :avamir aferkip.axaziz aferkip.(aferkip:Tawalt.com)

Angle plat :avamir aïemnan .axaziz aÏemnan.avamir apermil.axaziz apermil.(apermil:Tawalt.com)

Angle plein :avamir ikæarn .axaziz ikÆarn.avamir udkir.axaziz udkir.

Angle polaire :avamir awuman.axaziz awuman .avamir urniy.axaziz urniy.

Angle rentrant :avamir akejman.axaziz akejman.

Angle saillant :avamir ikectan.axaziz ikectan.

Angle tangentiel à un cercle :avamir agiran i yan uwariy.axaziz agiran i yan uwariy.avamir amlevmar.axaziz amlevmar.

Angle ( relations entre des… :avamir (aivkan ger id..axaziz (ivkan ger id..)

Anneau :tawinst.

Annuité :tifrigast.(Néo.per.)

Antécédent :azermaz.(Néo.per.)

Apex :ajarir.asabiv.

Apothème :asderday.(Néo.per.)

Application :aseltv.asnas.

Approximation :asenreg .asijey.

Arbre :addag,axlij,aseælu.

Arc :ucn

Arc cosécante :ucn agudznam.(Néo.per)

Arc cosinus :ucn akudcunzar.(Néo.per)

Arc cotangente :ucn agudgar.(Néo.per)

Arc sécante :ucn ageznam.(Néo.per.)

Arc sinus :ucn acunzar.(Néo.per.)

Arc tangente :ucn agiran.ucn amlevmar.(amlevmar :Néo.per.)

Are :ar.

Arête :amdr.agmmir.agamir.(amdr :aseglalaf n Kabyle)

Argument :afakul.unÇ.

Arithmétique :alugÄn.(Néo.per.)

Arrangement :asttef.

Arrondi :awererray.

Arrondissement :aweray.

Associativité :tasemdawast(Parler des Ayt Säid ou Ouiccu. Cercle de Ouaouizeght.Région deTadla-Azilal) .

Asymptote :acenvad .(Néo.per.)

Attribut :ayla.

Axe de nombres :igejdi n ifaÄinen .

Axe de réflexion :igejdi n usended.

Axe de symétrie :igejdi n uzund.igejdi n umisi. .

Axe des abscisses :igejdi n igirzimn.

Axe des ordonnées :igejdi n tufsinin. .

Axe polaire :igejdi awuman.igejdi urniy.

Axiome :ucb.

Azimut :aswat.

Barycentre :aÇamas.(Néo.per.)

Base :aday.aliv.adasil.

Bénéfice :araz.

Biconditionnelle :tanafadat.

Billion :abelyun.

Binôme :anasav.(Néo.per.)

Bipoint :tanbkit.(Néo.per.)

Bissectrice :tayugfalt.tanakÏast.tanasnaft.(Néo.per.)

Biunivoque :Ayugwal.ayugnÇi.(Néo.per.)

Borne :agmir.

Boucle :tawingt.anadic.

Boule :aqaniÇ.

Calcul :IÄN.

Calculer :AD ISSIÄN.

Canonique :akmamad.

Capacité :AZAMIR.

Caractère :ASAKIL.

Caractère statistique :ASAKIL AÄANAN.

Caractéristique de dispersion :AZALIY N UZEMZEÏ.tanupyut n uzemzÏ.afaris n uzemzÏ.azaliy n usemzeoweÄ.tanupyut n usemzeoweÄ.afaris n usemzeoweÄ.(asemzeoweÄ :Parler d’une tribu à Ouaouizeght .Règion de Tadla-Azilal.

Caractéristique de position :AZALIY N USRAS.tanupyut n usras.afaris n usras.

Cardinal d’un ensemble :apedman N TAGRUMMA.apedman n ucepmuÄ.

Carré :AKUÇAÇ.aÇunan.

Carré cartésien :AKUÇAÇ akertaz.aÇunan akertaz.

Carré d’ un nombre :AKUÇAÇ N YAN ufaÄin.aÇunan n yan ufaÄin.

Carré géométrique :AKUÇAÇ ASEVCAL .aÇunan asevcal (asevcal :Néo.per.)

Carré magique :AKUÇAÇ ASETFAL .aÇunan asetfal. (asetfl :Lexique de Mr.Omar Et-ttaqi)

Carré parfait :AKUÇAÇ UBLIL.aÇunan ublil. (ublil :Lexique 1980 Paris).

Carrelage :aseÄley.

Cathète :aÇmajay.(Néo.per.)

Centilitre :akalter.(Néo.per)

Centimètre :akatmiÄ.(Néo.per.)

Centimètre carré :akatmiÄ akuÇaÇ.akatmiÄ aÇunan.

Centimètre cube :akatmiÄ agsasan. (agsas :Lexique 1980 Paris)

Centre :ALAMAS.amas.

Cercle :TAGURART.TÇAYERT.awariy.

Cerf-volant :asiwan.afrafag. (afrafag :Néo.per)

Chaîne :ASERRARU.

Chance :ANAÇ .

Changement d’échelle :ASELgeF N TISKKILYA.

Chemin :ABRID.avaras.

Chiffre :AZaWIL.azwil.(Lexique 1980 Paris)

Chronogramme :aturÇun.akudÇun .turzazunt.(Néo.per.)

Circonférence :asuty.(Dictionnaire de Tamazight de Mr.Haddachi Ahmed.)

Circuit :INÄI.

Classe :AFASIN .(Lexique de Mr.Omar Et-taqi)

Classement :AFSaN.

Classification :ASEFSEN.

Coefficient :akesdu.Néo.per.)

Combinaison :asuddes.

Combinaison linéaire :asuddes azwawaÄ.

Combinatoire :uddis.(Lexique 1980 Paris)

Commutativité :amelfeg.

Compas :isiwnes.isins.(Néo.per.)

Complémentaire d’un ensemble:asesmad n yat tegrumma.asesmad n yan ucepmuÄ.

Composition de fonction :asunz n twuri.

Concave :AVENJAN .abuÄan.ageobub.ageobur.uÇoiy.

Concavité :TIVVUNJA.abubÄ.ageobeb.ageober.tiÇÇuoya.

Concentrique :agudmas.(Néo.per.)

Conditionnelle :TAFADAT.

Cône :azurnim.(Néo.per.)

Congruence de figures géométriques:amyanm N WUDMAWN ISEVCALN . (isevcaln :Néo.per.)

Congruence de nombres :amyanm N ifaÄinen. .

Congruents :imyanamn.

Conique :azurnam.

Conjecture :amxamma.

Conjonction :acram.

Connecteur :amezday.

Consécutifs :IÄEFRAN .

Conséquent :AGEMÄAN.

Constante :TALAKINT.

Contour :ASUTY. (Dictionnaire de Tamazight de Mr Haddachi Ahmed).

Contraction :akenÇeÇ.

Contradiction :AMERWEL.AKENWEÄ.

Convexe :AQBABAY.afensiy.uÄrin.

Convexité :TIQBIT.tifensiyt.tiÄurrena.

Coordonnées à l’origine :isanaÄn s TIJJENT.imsadagn s tijjent.

Cordonnées d’un point :isanaÄn N TBEKKIT.imsadagn n tbekkit.

Coplanaires :akedvas.ikedvas.(Néo.per.)

Corde :ANaZIZ.

Cornet :TAROIWT.(Parler d’une tribu n Ayt sexman .Région de Tadla-Azilal)

Corollaire :tisnit.

Corps :AMESSUY.AJANIG. (ajnag :Article de Mr.Ayt jadu publié en tawiza)

Corps rond :AMESSUY AWERERRAY.AJANIG AWERERRAY.

Corrélation :amecrm.

Corrélation linéaire :amecrm azwawaÄ.

Correspondants :imesqadn.

Cosécante d’un angle :agudzam N yan UVAMIR.akudzam n yan uxaziz.

Cosinus d’un angle :akudcunzar N yan UVAMIR.akudcunzar n yanuxaziz.

Cotangente d’un angle : agudgir N UVAMIR.agudgir n yan uxaziz.

Côté :AÇEY.

Cote Z(ou cote standard) d’une donnée :timirnunt yaz n yan ifiki(nev timirnunt talegmant.

Couche shérique :ASERKM AæERYAN.aserkm :Lexique 1980 Paris)

Couple :TAYUGA.

Courbe :azalig.

Couronne :AXASIY.ISNI.

Crible d’ Eratosthène :acÏaÏÏu n uratustin.ifif n uratustin.

Critère :ALAGIM.(Lexique de Mr.Omar Et-taqi.)

Croissance :ANBBER.

Croissant :unbir.

Cryptarithme :aneytl. (Néo.per.)

Cube :AGASIS.

Cycle :AZALIM.ullus.

Cylindre :AWELELLU* (Lexique 1980 Paris)

Dallage :asebÄn.

Décaèdre :amradm.(Néo.per.)

Décagone :amraÇey.amrafs.amramd.(Néo.per)

Décalitre :amraltar.(Néo.per.)

Décilitre :awismaltar(Néo.per.)

Décimale :amraday.(Néo.per.)

Décimètre :amrakat.(Néo.per).

Décomposition :afuÇÇer.

Décroissant :anesrar..

Défintion d’un ensemble en compréhension :asussen n yat tegrumma g tigzi.asussen n yan ucepmuÄ g tigzi.

Définition d’un ensemble en extension :asussen n yat tegrumma g uskuÏÏey.asussen n yan ucepmuÄ g uskuÏÏey.

Degré :afasin.

Déltoïde :akariÄm.(Néo.per)

Demi-droite :azegnam.(Néo.per.)

Demi-plan :azgenvas.(Néo.per.)

Dénombrement :asefÄn.

Dénominateur :anemvan.

Dénominateur commun :anemvan iccarn.

Développement décimal d’un nombre :asnebber amraday n yan ufaÄin. (amraday :Néo.per.)

Développement d’ un cône et d’un cylindre:asnebber n yan uzurnim d yan uwelellu.

Développement d’un polyèdre :asnebber n yan umnnadm. (amnnadm :Néo.per)

Développement d’un solide :asnebber n yan uqurar.

Diagonale :tazdavmart.abadis. (tazdavmart :Néo.per.ubdis,abadis (Dictionnaire de Kabyle)

Diagramme :anevcaz.(Néo.per.)

Diagramme à bandes :anevcaz s icaÏiÄn.

Diagramme à bâtons :anevcaz s igÏÏumn.

Diagramme à ligne brisée :anevcaz s uzrirg irÇan.

Diagramme à pictogrammes :anevcaz s ikelkaz.(Néo.per.)

Diagramme à tige et feuilles :anevcaz s traÄa d ifrawn.anevcaz s watu d ifrawn.

Diagramme cartésien :anevcaz akertaz.

Diagramme circulaire :anevcaz awererray.

Diagramme de carroll :anevcaz. n Ukarul.

Diagramme de dispersion :anevcaz n uzemÇÏ.anevcaz n usemzeoeÄ.

Diagramme de Venn :anevcaz n fen.

Diagramme de quartiles :anevcaz n imerkaÇ.(Néo.per.)

Diagramme en toile d’araignée :anevcaz n usasa n tissimt.

Diagramme saqittal :anevcaz …

Diamètre :ukd.akdu.

Différence :ubÄ.ibÄ.abÄu.

Dilatation du plan : avraÄ n uvawas.

Dimension :umt.

Direction d’une droite :tanila n inimi.

Discriminant de l’équation du second degré :asnepyay n umwasa n ufasin asinan.

Disjoints :.bÄan.

Disjonction :tibÄi.

Disjonction exclusive :tibÄi tuslidt.

Dispersion :azemzeÏ.asemzeoweÄ.

Disphénoïde :akuÇrid.(Néo.per.)

Disque :aÄebsi.atawil. (aÄebsi :Lexique 1980 Paris.

Distance :asatam. (asttum :Lexique de Mr.Omar Et-taqi ).

Distrbution :asedgr.

Distributivité :tisedgert.

Dividence :afulraz.(Néo.per.)

Diviseur :ameÇwan.

Divisible :aÇunan.

Division :taÇuni*.(Lexique 1980 Paris)

Dodécaèdre :amrasinqur.(Néo.per.)

Dodécagone :amrasinÇey.(Néo.per.)

Domaine :tavult*

Données statistiques :ifikitn iÄanan.

Droite :inimi.

Droite de régression :inimi n udirz. (adirz :Lexique de Mr.Omar Et-taqi)

Droite numérique :inimi uynin.

Droites :inimitn.

Ecart :alam.anakiz.

Echantillon aléatoire :alamic agucar. (talmmict :Lexique de l’informatique de Mme Samiya Saadi Buzefran publié au site Rezki-net.

Echantionnage :almmec.

Echelle de mesure :tiskkilya n usval.

Effectif :asemday*Lexique 1980 Paris)

Egalité :tikselt.

Elément :aferdis.

Ellipse :tucnegliyt.(Néo.per.)

Emprunt :araÄil.

Encadrement :asexreb. (axrib :Le cadre :Lexique de Mr.Haddachi Ahmed.

Ennéagone :aÏÇaÇy.(Néo.per.)

Enquête statistique :tirzi taÄanant.

Ensemble :tagrumma.apecmuÄ.

Ensembles équipotents :tigrumma tiksaÇmarin.ipecmaÄ iksaÇmarn. (aksaÇmar :Néo.per.)

Equation :amwasa.(Lexique de Mr Omar Et -taqi)

Equation algébrique :amwasa ajebran.

Equation canonique :amwasa akmamad.

Equation du premier degré :amwasa n ufasin amezwaru.

Equation du second degré :amwasa n ufasin asinan.

Equation d’une droite :amwasa n yan inimi.

Equation expononcielle :amwasa aleÇmar.amwasa asefsar.(Néo.per.)

Equation générale :amwasa amatan.

Equation impossible :amwasa azulal.

Equation indétérminée :amwasa argucal. (aguccel :Lexique 1980 Paris)

Equation irrationnelle :amwasa argezÄan.

Equation linéaire :amwasa azwawaÄ.

Equation littérale :amwasa aseklan.

Equation logarithmique :amwasa axurzman.amwasa awarziman.

Equation numérique :amwasa uynin.

Equation paramétrique :amwasa adesval.(Néo.per.)

Equation polynomiale :amwasa amnnajmak.(Néo .per.)

Equation quadratique :amwasa akuÇaÇ.amwasa aÇunan.

Equation rationnelle :amwasa agezÄan.

Equation symétrique :amwasa azunad.amwasa amisan.

Equation transcendante :amwasa aoutrar. (aoutrar :Parler des Ayt Wirra.El Ksiba n Moha Ou Saïd.)

Equation trigonométrique :amwasa aÇevmar.(Néo.per.)

Equation vectorielle :amwasa asaweyan.

Equations équivalentes :imwasatn iksazaln.(Néo.per.)

Equiangle :aksavmar.(Néo.per.)

Equidistant :aksaltam.(Néo.per.)

Equilatéral :aksaldis.aksalÇey.(Néo per.)

Equilatère :aksaldasan.aksalÇan.(Néo.per.)

Equipollence :akesmver..(Néo.per.)

Equivalence :aksuzl.(Néo.per.)

Espace :aberrepmu.(Parler des Ayt Wirra .El Ksiba n Moha Ou Saïd.)

Espérance mathématique d’une variable aléatoire :asirm asensaÄan n yat tunÄiÄeyt tagucart. (tanÄa :Variété :Lexique 1980 Paris.

Estimation :amxamma.asedked.

Etendue d’une distribution :azaÄ n usedger.

Etendue interquartile :azaÄ agerzal.(Néo.per.)

Evénement :tudyint

Evénement certain :tudyint tuntimt.

Evénement composé :tudyint tuddist.

Evénement élémentaire :tudyint taferdast.

Evénement impossible :tudyint tazulalt.

Evénements compatibles :tudyinin imsasan.tudyinin imsadan .

Evénements complémentaires :tudyinin tinesmadin.

Evénements dépendants :tudyinin tuzdiyin.

Evénements équiprobables :tudyinin iksapecradn.(Néo.per.).

Evénements incompatibles :tudyinin irsasan.tudyinin iresmadan .

Evénements indépendants :tidyanin tifulayin..

Eventualité :alfesdey.(Néo.per)

Expérience aléatoire :tirmit tagucart

Exponentiation :asefser.aleÇmer.

Exposant :anefsar.

Expression algébrique :tasefrut tajebrant.

Expression fractionnaire :tasefrut tariÇant.tasefrut takeÏmant.

Expression littérale :tasefrut taseklant.

Expression numérique :tasefrut tuynint.

Expression polynomiale :tasefrut tamnnajmakt.

Expression rationnelle :tasefrut tagezÄant. (agezÄen :La raison :Tawiza.Mr.Boudhan.)

Extérieur d’une conique :berra n yan uzurnam

Extrapolation :anirzel.(Néo.per.)

Extremum :tabkkizalt.(Néo.per.)

Face :adensir.

Facteur :amental.

Factorielle :tumentilt.

Factorisation :asmentl..

Faiseau de cercles :aqar n iwariyn.

Faiseau de droites :aqar n inimitn.

Famille :tawacult.

Figure :udm.afan.

Figures :udmawn.ifanen.

Figures congruentes :udmawn ikmamadn.ifanen ikmamadn.

Figures homothétiques :udmawn iserswan.ifanen iserswan.

Figures isométriques :udmawn ikesvaln.ifanen ikesvaln.

Figure planes équivalentes :udmawn iÏemnan iksazaln.ifanen iÏemnan iksazaln.

Figures semblables :udmawn immeswan.ifanen immeswan.

Flèche :asermeÏ.(Petit lexique de Mr Masr n Ayt jadu publié suite à un article dans Tawiza par Mr.Boudhan.)

Fonction :tawuri.

Fonction à optimiser :tawuri i usvudu.

Fonction affine :tawuri tunjiÏ(tunjiÄt).

Fonction algébrique :tawuri tajebrant.

Fonction circulaire :tawuri tawererrayt.

Fonction continue :tawuri tazubdant.

Fonction croissante :tawuri inebbern.

Fonction de variation directe :tawuri n usenÄey usrid. (usrid :Lexique :1980 Paris.

Fonction de variation parcielle :tawuri n usenÄey ukÏis.

Fonction décroissante :tawuri t tanesrart.

Fonction définie par parties :tawuri ittuswuttun s ikaÏisn.

Fonction exponentielle :Tawuri tasefsart.tawuri taleÇmart.

Fonction homographique :tawuri taksalnavt.(Néo.per.)

Fonction inverse :tawuri tuqliyt.

Fonction inversible :tawuri tuqliliyt

Fonction logarithmique :tawuri taxurzmant.tawuri tawerzamt.

Fonction partie entière :tawuri akaÏis ublil.tawuri akaÏis ummid.

Fonction périodique :tawuri tuyjirt.

Fonction polynomiale :tawuri tamnnajmakt.

Fonction racine carré :tawuri aÇver akuÇaÇ.tawuri aÇver aÇunan.

Fonction rationnelle :tawuri tagezÄant.

Fonction sinusoïdale :tawuri tuzligt.

Fonction transcendante :tawuri taoutrart.

Fonction trigonométrique :tawuri taÇevmart..

Forêt :tiÇgi.tagant.

Forme canonique d’une fonction :asanaz ukmimd n yat twuri. (asanaz :Petit lexique publié suite à un article de Mr Masr n Ayt Jadu dans Tawiza Par Mr Boudhan.)

Forme de base d’une fonction :asanaz n wadda n yat twuri.asanaz n n waday n yat twuri.

Forme factorisée d’un polynôme :asanaz usmentil n yan umnnasav.

Forme générale d’une fonction :asanaz amatan n yat twuri.

Forme paramétrique d’une fonction :asanaz adesval n yat twuri.

Forme propositionnelle :asanaz asumar.

Formule :tasanazt.

Formule de Héron :tasanazt n hirun.

Foyer :almessi.

Fractal :ariÇan.akeÏman.

Fraction :tiriÇit.akÏam.

Fractions équivalentes :tiriÇitin tiksazalin..ikeÏman iksazaln.

Fractions semblables :tiriÇitin immeswan.ikeÏman immeswan.

Fréquence :asnagar.

Frise :tawinest.

Frontière :adasis.

Gauche :azelmaÄ.abelpaÄ.

Génératrice :tameslalt.

Géométrie :asevcel.asevkel.(Néo.per.)

Glissement :ucuÄ.

Googol :agugul.

Googolplex :agugufliks.

Gramme :azun.

Grandeur :tixitert.

Graphe :akeftus.(Néo.per.)

Graphe complémentaire :akeftus anesmad.(Néo.per.)

Graphe complet :akeftus usmid(Néo.per.)

Graphe connexe :akeftus uzdiy.(Néo.per.)

Graphe fermé :akeftus urgil.(Néo.per.)

Graphe orienté :akeftus adensir.(Néo.per.)

Graphe ouvert :akeftus urÇim .(Néo.per.)

Graphe planaire :akeftus afeltas.(Néo.per). (afeltas :Dictionnaire des racines de Mr Kamal n Ayt Zerrad).

Graphe pondéré :akeftus ustil.(Néo.per)

Graphe régulier :akeftus alugan.(Néo.per.)

Graphe simple :akeftus ubzin.(Néo.per.)

Graphe valué :akeftus uctiy.(Néo.per.)

Graphique :akeftasan.(Néo.per.)

Groupe :taseÄma.

Hasard :agacur.

Hauteur :ajgal.

Hectare :amÄar.(Néo.per.)

Hectolitre :ameÄltar.(Néo.per.)

Hémisphère :azgenæar.(Néo.per.)

Hendécagone :amranÇey.(Néo.per.)

Heptadécagone :asamraÇ.(Néo.per.)

Heptaèdre :asadm.(Néo.per.)

Hexagone :asaÇey.(Néo.per.)

Histogramme :asÏazun.(Néo.per.)

Homographie :tazunevt(Néo.per.)

Homologue :amzund.

Homothétie :azunsers.(Néo.per.)

Hyperbole dans un plan :tafucent g yan uvawas.(Néo.per.)

Hypoténuse :agarzaÄ.(Néo.per.)

Hypothèse :agarxmim.agardmim.(Néo.per.)

Icosaèdre :awerdam.(Néo.per.)

Identité algebrique :tanttit tajebrant.

Identité logique: tanttit tameÇlant.

Image :awalif.

Implication :tinci.

Incident :uÄr.

Inconnue :tudrigt.

Inéquation :aremwasa.(Néo.per.)

Infini :arsmur.arafaÄ.(Néo.per)

Intérêt composé :avabir uddis.

Intérêt simple :avabir ubzin.

Intérieur d’une conique :agensu n yan uzurnam.(Néo.per.)

Interpolation :agerÄres.(Néo.per.)

Intersection :agermen.(Néo.per.)

Intervalle :agransa.(Néo.per.)

Intervalle ouvert :agransa urÇim.(Néo.per.)

Invariant :arunÄiy.(Néo.per.)

Inverse d’un nombre :tuqliyt n yan ufaÄin..

Inversible :uqlily.

Isométrie :akesvel(Néo.per.).

Isométrique :akesval(Néo.per.).

Itération :aluls.

Jumeaux(nombres) :icniwn.

Kilogramme :agimzun.afeÄzun.(Néo.per.)

Kilomètre :agimkat.afeÄgat.(Néo.per.)

Kilomètre carré :agimkat akuÇaÇ.agimkat aÇunan.afeÄgat akuÇaÇ.afeÄgat aÇunan.

Largeur :tafliyt.afeltv.

Lemme :asamar.(Néo.per.)

Lien statistique :azda aÄanan.

Lien géométrique :azda asevcal.(Néo.per.)

Ligne :ajariÄ.izirg.

Limite :atsa.

Litre :alatir.

Logarithme :axurzm.awarzim (Aseglalaf n Kabyle).

Loi :asaÄuf.

Longueur :tavzi.

Losange :asdinav.tifliliyt. ( 1er mot :Néo.per.)

Lunule :azgenur. (Néo.per.)

Marge d’erreur :atam n ugul.

Masse :abadir.

Mathématique :asunÄn. (Néo.per.)

Matrice :isirew (Lexique amazigh-afransis 1980,Paris.

Maximum :ajgagal.

Médiane :ulmis.

Médiatrice :asevmarnam.(Néo.per.) tabdamast (Aseglalaf n Kabyle).

Mesure :akat.(Lexique 1980 Paris)

Mesure algébrique :akat ajebran.

Mesure de dispersion :akat n ufenzr.akat n uzemzeÏ.akat n uzemzeowaÄ. (afenzer :Dictionnaire des racines de Mr Kamal n Ayt Zerrad).

Mesure de position :akat n usras.

Mesure de tendance centrale :akat n udenser alemsan

Méthodes quantitaves :tarrayin tuccikin

Mètre :asval .

Mètre carré :asval akuÇaÇ.asval aÇunan.

Mètre cube :asval ugsis.(Lexique 1980 Paris)

Milieu :amas.tuÇÇumt.

Milliard :agimendid.(Néo.per.)

Mililitre :awesgimltar.(Néo.per.)

Milimètre :awesgimval.(Néo.per.)

Million :agendid.(44 n ilamidn g tjerrumt n ils amazigh Mass mohammed Chafiq)

Minimum :azdadar.

Modalité :tikt.timekt.timect.

Mode :ik.imk.imc.

Monôme :ayuksav.ayensav.(Néo.per.)

Motif :azakik.

Motif numérique :azakik uynin.

Moyenne arithmétique :tulmist talugÄant.(Néo.per.)

Moyenne géométrique :tulmist tasevcalt.(Néo.per.)

Moyenne proportionnelle :tulmist tacrekmat(Néo.per.).

Multiple :Ukfifd.

Multiplicande :amekfid.

Multiplicateur :amekfad.

Multiplication :akfad.(Lexique 1980 Paris)

Négation :azrurt.

Nœud :akamis.taglult.(taglult :Le poète Amasine atanan .Le site Amaynu-net.)

Nombre :afaÄin.

Nombre à virgule :afaÄin s ticcert(2ème mot lexique 1980 Paris).

Nombre abondant :afaÄin afeljaj.

Nombre aléatoire :afaÄin agucar.(2ème mot lexique 1980 Paris.)

Nombre algébrique :afaÄin ajebran.

Nombre cardinal :afaÄin apedman(2ème mot adjectif tiré de ahddim qui signifie socle.)

Nombre carré :afaÄin akuÇaÇ.afaÄin aÇunan.

Nombre chromatique :afaÄin avmamay.

Nombre complexe :afaÄin ukris.afaÄin uxniz.

Nombre composé :afaÄin ustif.

Nombre cubique :afaÄin ugsis.

Nombre décimal :afaÄin amraday.(2ème mot néo.per.)

Nombre déficient :afaÄin apyuÄ.

Nombre dénommé :afaÄin ussiv.

Nombre d’or :afaÄin n urv.

Nombre entier :afaÄin udwis.afaÄin ummid,afaÄin ublil (Ummid ,ublil:Lexique 1980 Paris)

Nombre figuré :afaÄin anadmay.

Nombre fractionnaire :afaÄin ariÇan.afaÄin akeÏman.

Nombre imaginaire :afaÄin udwin.

Nombre impair :afaÄin aranay.afaÄin arublig. (Aranay et arublig :Néo.per.)

Nombre irrationnel :afaÄin argezÄan.

Nombre naturel :afaÄin agaman.

Nombre négatif :afaÄin azerarat.

Nombre ordinal :afaÄin afesnan.

Nombre pair :afaÄin anayan.afaÄin abelgan.

Nombre palindrome :afaÄin averÇay(2ème mot néo.per.).

Nombre parfait :afaÄin ublil(2ème mot :Lexique 1980 Paris.).

Nombre périodique :afaÄin uyjir.

Nombre positif :afaÄin umdig.afaÄin ufrir.

Nombre premier :afaÄin amezwaru.

Nombre rationnel :afaÄin agezÄan.

Nombre réel :afaÄin asedyan.

Nombre transcendant :afaÄin aoutrar.

Nombre triangulaire :afaÄin akariÄan.afaÄin acebran.

Nombres :ifaÄin.

Nombres amicaux :ifaÄin iddukeln.

Nombres congrus modulon :ifaÄin ikmamadn.

Nombres jumeaux :ifaÄin icniwn.

Nombres opposés :ifaÄin umgiln.

Nombres relativement premiers :ifaÄin imezwura s uvkan...

Nonagone :aÏÇaÇy.(Néo.per.)

Norme d’un vecteur :alagim. N yan usawey..

Notation :aklas.

Nuage de points :amedlu n tibkkitin.

Numérateur :ayÇun(Néo.per.).

N-uplet :tamufesnit.(Néo.per.)

Octaèdre :atamzar.(Néo.per.)

Octogone :atevmar.(Néo.per.)

Onze :mrayan.

Opérande :tacta..

Opérateur :ameskakar.

Opération :askukr.

Optimisation :asvudu.

Ordinal :afesnan

Ordonnée :tufsint.

Ordonner :ad isefsen.

Ordre :afasin.

Ordre croissant :afasin aneberan

Ordre décroissant :afasin anesrar.

Ordre des opérations :afasin n tuskirin.

Orientation du plan géométrique:ivd n uvawas asevcal. (3ème mot néo.per.)

Origine d’un système d’axes :tijjent n usunaÄ n igejda.

Origine d’une ligne orthogonale :tijjent n ujariÄ asevmarnam (3ème mot néo.per.).

Paire :ana.abalig.

Parabole :takenzirart.

Parallélépipède :azursdiv.(Néo.per.)

Parallèles :isadivn.(Lexique 1980 Paris)

Parallèlogramme :usdivÇey.(Néo.per.)

Paramètre :adesval.(Néo.per.)

Partie :akaÏis.

Pavage :asttef.

Pavé :asttif.

Pentadécagone :amravmar.(Néo.per.)

Pentaèdre :asmusdm.(Néo.per.)

Pentagone :asmuvmer.(Néo.per)

Pente :aæsar.

Pentomino :

Périmètre :asatay.(Asutey :Lexique de Mr. Ahmed Haddachi)

Période :ayajir.(Ayjar :Lexique de Mr.Omar Et-taqi.)

Permutation :amssenfl.

Perpendiculaire :apmarsal.(Néo.per)

Perspective :taÇermilt(Néo.per)

Perspective à deux points de fuite :taÇermilt s snat tbekkitin n urwal.

Perspective cabinet :taÇermilt ajamar.

Perspective cavalière :taÇermilt tamnayt.

Perspective dimétrique :taÇermilt tasisvalt.(Néo.per.)

Perspective isométrique :taÇermilt takesvalt.(Néo.per.)

Perte :asukl.ajmaÄ(Lexique de Mr.Omar Et-taqi.)

Pqcd :

Pi :

Plan :avawas.

Plan cartésien :avawas akertaz.

Plan de symétrie :avawas n uzund.avawas n umisi.

Plans parallèles :ivawasn imsadavn.

Poids :aÇaÇa.asatil.

Point :tabkkit.

Polyamant :amnnakariÄ.amnnacbar.(Néo.per.)

Polycube :amnnagsis.(Néo.per.)

Polyèdre :amnnadm.(Néo.per)

Polygone :amnnaÇey.(Néo.per.)

Polygone des fréquences :amnnaÇey n isnagarn.

Polynôme :amnnasav.(Néo.per.)

Polyomino :amnnakaÇ.(Néo.per)

Population :agdud.

Postulat :azariq.

Pourcentage :afamiÄ(Néo.per.)

Ppcm :

Preuve mathématique :unÇ asensaÄan.

Priorité des opérations arithmétiques :tizwert n tuskikrin tilugÄan.

Prisme :asdavday.(Néo.per.)

Prix de revient :atig n uÄrri.

Prix de vente :atig n uzenzi.

Prix unitaire :atig ayukan.

Probabilité :apecrid.(Néo.per.)

Probabilité conditionnelle : apecrid afadan.

Probabilité d’un événement :apecrid n yat tudyint.(Néo.per.)

Probabilité expérimentale ou fréquentielle :apecrid araman nev asengar.

Probabilité géométrique :apecrid asevcal.

Probabilité subjective : apecrid asenduban.

Probabilité théorique : apecrid aÇiran.

Produit cartésien d’ ensembles :akafid akertaz n tigrumma.akafid akertaz n ipecmaÄ.

Produit de deux nombres :akafid n sin ifaÄin.

Produit scalaire de deux vecteurs :akafid aseÆfil n sin isiway.

Profit :agenfif.(Lexique 1980 Paris)

Progression arithmétique :asfar alugÄan.(1er mot :Lexique Paris 1980,2ème mot néo per.)

Progression géométrique :asfar asevcal.(2ème mot néo per.)

Projection :azeqlef.(Lexique Tawalt .com)

Projection axonométrique :azeqlef acerdasval.(2ème mot néo.per.)

Projection cabinet :azeqlef ajamar.

Projection cavalière :azeqlef amnay.

Projection dimétrique :azeqlef asisval..

Projection isométrique :azeqlef akesval.

Projection oblique :azeqlef asanay.

Projection orthogonale :azeqlef asevmarnam.

Projection parallèle :azeqlef asedvan.

Projection trimétrique :azeqlef astasval.(Néo per.)

Proportion :acrekmed.(Néo.per.)

Proposition :asumr.

Propriété :tayla.

Puissance :aÇmumr.

Pyramide :tazamugt.azamig.(Lexique 1980 Paris)

Pythagore :afetgur.

Quadrant :avmarnam.(Néo.per.)

Quadratique :afasinan.

Quadrilatère :akuÇaÇy.(Néo.per.)

Qualité :tavara.tanamalt.

Quantiles :

Quartile :akeÇmur.(Néo.per.)

Quatrième proportionnelle :acrekmed akuÇan.

Quintile :asmumur.(Néo .per.)

Quotient de deux nombres :amviÇun n sin ifaÄin. (amviÇun :Néo.per.).

Rabais :asebrex. (ibarx :Etre moins cher :Lexique de Mr.Omar Et-taqi).

Rabattement :azqam.

Racine :aÇver.

Racine carré d’un nombre réel :aÇver ukuÇaÇ n yan ufaÄin asedyan.aÇver aÇunan n yan ufaÄin asedyan.

Racine cubique d’un nombre réel :aÇver ugsis n yan ufaÄin asedyan.

Racine d’un polynôme :aÇver n yan umnnasav.(amnnasav :Néo.per.)

Racine d’une équation :aÇver n yan umwasa.

Racine n-ième d’un nombre réel :aÇver awisan n yan ufaÄin asedyan.

Racine numérique d’un nombre :aÇver uynin n yan ufaÄin.

Radian :asvalmir.(Néo.per.)

Radical :ufgig. (Afggag :Amawal n Tanekra i France.com.)

Radicande :aÇeryan.

Raisonnement mathématique:azgezÄn asensÄan.

Raisonnement proportionnel :azgezÄn acerkmad.

Rang :adaris.

Rapport :avesdiy.(Néo.per.)

Rapporteur :isivmer.(Néo.per)

Rationalisation du dénominateur d’une expression fractionnaire :asuddes n unemvan n yat tsefrut tariÇant.asuddes n unemvan n yat tsefrut takeÏmant.

Rayon :aqar.(Lexique 1980 Paris)

Recensement :asiÄn.

Réciproque d’une fonction :apurc n twuri(Lexique Tawalt.com).

Rectangle :avmarnam.(Néo.per.)

Rectangle d’or :avmarnam n urv.

Réduction :azqam.

Réflexion :asended.(Lexique 1980 Paris)

Réflexivité :tisundet.

Région du plan :asagay n uvawas.

Règle :alagan.

Règle de trois :alagan n kraÄ.

Régularité :tilugent.

Relation :acram.

Relation connexe :acram azedyan.

Relation de proportionnalité :acram n ticrekmet.

Relation de Pythagore :acram n ufetgur.

Relation de variation cyclique :acram n usnÄey azelman.

Relation de variation directe :acram n usnÄey usrid*.

Relation de variation du second degré :acram n usnÄey n ufasin asinan.

Relation de variation en escalier ou par palier :acram n usnÄey g usanen* nev s iriÇi.

Relation de variation exponentielle :acram n usnÄey asefsar.acram n usnÄey aleÇmar.

Relation de variation inverse :acram n usnÄey uqliy.

Relation de variation nulle :Acram n usnÄey umyiy.

Relation de variation partielle :acram n usnÄey ukÏis.

Relation d’équivalence :acram n uksuzl.

Relation métrique :acram asevlan.

Relation réciproque :acram unfil.acram apurac.

Relation réflexive :acram asendad.

Relation symétrique :acram azunad.acram amisan.

Relation transitive remarquable :acram azegran asenvivs.

Repérage :asmrey.

Repère :timiriyt.amra.tamra.

Reproduction :askufres.(Néo.per.)

Réseau :taratsa.inirfl.

Résolution d’un triangle :arudzem n yan ukariÄ.arudzem n yan ucabir.

Reste :agulaz.

Résultat d’une expérience aléatoire :agamiÄ n yat tirmit tagucart.

Résultat d’une opération :agamiÄ n yat tuskikrt..

Résultat favorable :agamiÄ asedram.

Résultat possible :agamiÄ aÇubaÇ.

Retournement :amgulley.

Réunion :asegrew.

Rhombe :apercal.(Néo.per.)

Rotation : asutl.

Scalaire :aseÆfil.

Sécante :ageznam.

Sécante d’un angle :ageznam n uvamir.

Secteur :agazam.

Section conique :ubÄ azurnam.

Segment :agazim.

Semblable :urwiws.uswiwn.

Sens :amak.amag.

Sept :sa.

Série statistique :aserraru aÄanan.

Sexagésimal :adasmray.(Néo.per.)

Similitude :amyav.ameswen.

Singleton :atceryan.atceryuk.atcerij.(Néo.per.)

Sinus :acunzr.(Néo.per.)

Six :sÄis.

Solide géométrique :aqurar asevcal.

Solution d’un système d’équations :arudzem n yan usunaÄ n imwusa.

Solution d’une équation :arudzem n yan umwasa.

Somme :avarid.

Sommet :tibrÏ

Sondage :aseplulg.

Sous-ensemble :adumun.(Néo.per.)

Sous-graphe d’un graphe :adunuv n yan ukeftus.(adunuv :Néo.per.)

Soustraction :aduks.(Néo.per.)

Sphère :aæra.abaliv.

Statistique descriptive :asiÄn agelman.

Suite numérique :aÏafir uynin.

Suites proportionnelles :iÏafirn icerkmad.

Superficie :tajumma.(Lexique de Mr.Omar Et-taqi.)

Surface :azur.(Lexique de Mr.Omar Et-taqi.)

Symétrie :azund.amisi.

Symétrique :azunad.amisan.

Système :asunaÄ.(tasunÄa :L’ordre :Lexique de Mr.Omar Et-taqi.)

Système de nombres :asunaÄ n ifaÄin.

Système d’équation :asunaÄ n umwasa.

Système d’inéquation :asunaÄ n uremwasa.

Table :afil.tasqqimut.

Table de nombres :afil n ifaÄin.tasqqimut n ifaÄin.

Table de pythagore :afil n ufetvur.tasqqimut n ufetvur.

Table de valeur :afil n tizzulya.afil n wacta,afil n ick,afil n wazal.tasqqimut n tizzulya,n wacta,n ick, n wazal.

Tableau :asemyalay.tafkuyt.

Tableau de corrélation :asemyalay n ucram.tafkuyt n ucram.

Tableau d’effectifs réels :asemyalay n isemdayn isedyanen.tafkuyt n isemdayn isedyanen.

Tableau des fréquences :asemyalay n isnagarn .tafkuyt n isnagarn .

Taille d’un échantillon :tiddi n ulamic.

Taille d’un graphe :tiddi n ukeftus.

Taille d’une matrice :tiddi n yan usirew.

Taille d’une population :tiddi n yan umadan.

Tangente :igiri.amlevmir.

Tautologie :abezoeq(Lexique publié à Tawalt .com).

Taux :alamis.

Terme :aweltu.(Néo.per.)

Termes semblables :iwelta immeswan.iwelta immerwasn.iwelta imyavn.

Tessellation :aseoben (tuobint :La mosaïque).

Tétraèdre :akuÇdam.(Néo.per.)

Théorème :iÇiri.

Topologie :asung.(Néo.per.)

Trace d’une transformation géométrique :adariz n uselket asevcal.

Transformation géométrique :aselket asevcal.

Transitivité :tizzugra.

Translation :asenpumccey.(Parler d’Ayt Säid Ou Ouiccu.Ouaouizeght.Région Tadla-Azilal).

Transversale :adegdis.abellegdis (Lexique de Mr Youssef Ibouanane Asafu.)

Trapèze :apercal.apercral.(Néo.per.)

Treillis :taratsa.

Triangle :akariÄ.acariÄ.acabir.

Trigonométrie :aÇevmer..(Néo.per.)

Trinôme :akerdasis.(Néo.per.)

Triplet :akerÄasal(Néo.per.)

Tronc de cône :agencic n uzurnim

Troncation :azqam.

Tuile :aqermud.

Unité :tayukt.tayant.

Unité de mesure :tayukt n usval.tayant n usval.

Univers :ivezwer.

Univers des événements :ivezwer n tudyinin.

Univers des résultats possibles :ivezwer n igamiÄn izubaÇ.

Valeur :azal.tizzulya.acta.ick.

Valeur absolue d’un nombre réel :azal nev tizzulya ven ick niv acta ugdiz n yan ufaÄin asedyan .

Valeur approchée :azal nev ick ven tizzulya niv acta asenmil.

Valeur de position :tizzulya,azal,ick,acta n usras.

Valeur numérique d’une expression algébrique :tizzulya,azal,ick,acta uynin n yat tsefrut tajebrant.

Variable :unÄiÄy.

Variable aléatoire :unÄiÄy agucar.

Variable dépendante :unÄiÄy uzdiy.

Variable indépendante :unÄiÄy afulay.

Variable statistique :unÄiÄy aÄanan.

Variance :amziray.

Variation :asnÄey.

Vecteur géométrique :asawey asevcal.

Vinculum :andadah.

Vingt :agnar.simra.warm.

Virgule de cadrage :ticcert**n usexreb.

Voisinage d’un nombre :asijey n yan ufaÄin.

Voisinage d’un sommet d’un graphe :asijey n yat tibreÏ n yan udalif.

Volume :anect.ancek.

Zéro :amya.

Zéro d’une fonction :amya n yat twuri.




Adriraw :Référence :




Netmaths :lexique des mathématiques pour l’enseignement primaire et secondaire.Mr.Paul Patenaude.

Net mat :amawal n usunÄn I usselmed amenzu d usinan .mass bul batenud.

- Dictionnaire encyclopédique de la langue française.

- Lexique berbère-français/français-berbère.Editions Imedyazn 1980.

- Lexique de la langue tamazight et ses termes juridiques de Mr.Omar Et-taqi(En arabe et tamazight)

- 44 leçons de la grammaire tamazight de Mr.Chafiq Mohammed(En arabe et tamazight).

- Dictinnaire de tamazight de Mr.Ahmed Haddachi.

- Lexique de l’informatique de Mme Samiya Saadi Buzefran.Site de Mr.Rezki.Rezki-net.

- Aseglalaf n Kabyle.

- Tawalt.com (Amawal n Mr Idder n lybya).

- Dictionnaire Français-Kabyle de Mr.Dallet.

- Néologismes personnels :(Néo.per).

- Dictionnaire des racines de Mr Kamal n Ayt Zerrad.

- Le parler n Ayt Säid Ou Ouiccu ,le parler d’une tribu à Ouaouizeght,le parler d Ayt sexman .Région de Tadla-Azilal.

- Amawal amazigh de Mr Youssef Ibouanane.

Avzzaf mupmmad g wass n 27/12/2010.