http://makkabylie.blogspot.fr/

mercredi 9 juillet 2014

LA MARCHE DU PEUPLE KABYLE VERS SA LIBÉRATION.



Mise en ligne le 14 janv. 2012
CE FILM CONTIENT DES PIÈCES À CONVICTIONS ET DES PREUVES IRRÉFUTABLES
DU FAIT QUE LA KABYLIE AIT SON DROIT INALIÉNABLE A L'AUTODETERMINATION.

LA MARCHE DU PEUPLE KABYLE VERS SA LIBÉRATION.



Mise en ligne le 14 janv. 2012
CE FILM CONTIENT DES PIÈCES À CONVICTIONS ET DES PREUVES IRRÉFUTABLES
DU FAIT QUE LA KABYLIE AIT SON DROIT INALIÉNABLE A L'AUTODETERMINATION.

population en bouclier humain


Alerte Info : Israël sous le feu,  le Hamas utilise sa population en bouclier humain
La sirène vient de retentir à Tel Aviv ce matin 9 juillet vers 8 H 30  mais Dôme de fer à intercepté 5 roquettes. La nuit a été longue en Israël : au cours des dernières 24 heures,plus de 125 roquettes ont frappé Israël et 35 ont été interceptées par le Dôme de Fer. La sirène d’alerte a retentit dans de très nombreuses villes d’Israël dont Tel Aviv et Jérusalem : l’une des roquettes tirées depuis la bande de Gaza a frappé Jérusalem sans faire de victime Hadera à 100 Km de Gaza a été aussi la cible du Hamas.
Si  Israël protège sa population, le Hamas utilise hommes, femmes, enfants comme boucliers humains…


Benyamin Netanyahou a dit : « Nous ne tolérerons pas les tirs de roquettes sur nos villes. J’ai donc donc demandé un élargissement spectaculaire de l’opération de Tsahal contre les terroristes du Hamas et contre les terroristes de tous les autres groupes de la bande de Gaza … Non, nous ne partons pas joyeusement nous battre, mais la sécurité de nos citoyens et nos enfants est notre priorité ». il l’a ordonné « seulement après que toutes les tentatives pour ramener calme sont restées sans réponse, et le Hamas a choisi l’escalade… Nous n’allons pas la joie à la bataille, mais la sécurité de nos citoyens et nos enfants vient en premier. Nous ferons tout ce qu’il faut pour que le calme qui existait ici au cours des dernières années se poursuivra « .


Vidéo : un commando terroriste infiltré par la mer  a été neutralisé :
Des terroristes armés ont tenté d’infiltrer une base militaire du sud d’Israël. Les forces d’infanterie sont immédiatement arrivées sur les lieux en coopération avec l’Armée de l’Air et la Marine. Les terroristes ont été neutralisés et 4 d’entre eux ont été tués. Un soldat de Tsahal a été légèrement blessé lors de l’événement.
Pendant ce temps l’ONU condamne Israël, Mahmoud Abbas se tourne vers la communauté internationale pour qu’Israël cesse « ses attaques »contre Gaza, le Hamas ordonne à Israël de cesser ses violences ; est-ce de l’humour?
Les médias ne dérogent pas à leur habitude : le Point victimise les agresseurs gazaouis et Israël est présenté comme l’agresseur. De plus les faits sont travestis, ce ne sont pas le kidnapping des 3 adolescents et leur assassinat puis celui du jeune arabe,qui ont provoqué la réponse d’Israël mais les bien les tirs incessants des terroristes du Hamas sur Israël depuis des semaines.

dessin l hamas attaque Israel nLégende : Israël a attaqué Gaza aujourd’hui
Danièle Kaplan
———————————————————–

Tsahal est actuellement engagé dans l’Opération Bordure Protectrice contre le Hamas et d’autres groupes terroristes palestiniens de la bande de Gaza. Le Hamas place ses armes et ses rampes de lancement de missiles au cœur de la population civile de Gaza. Sa stratégie ? Utiliser hommes, femmes et enfants en boucliers humains.
Des passants innocents peuvent être tués en raison de l’utilisation abusive par le Hamasde ses propres civils. Au lieu d’assurer la sécurité des habitants de Gaza, l’organisation terroriste les encourage et les force même à participer à la violente résistance contre Israël.
Au cours des premières 24 heures de l’Opération, le Hamas a déjà prouvé qu’il n’avait pas changé sa stratégie et qu’il comptait utiliser une fois de plus sa population en bouclier humain.
Cette vidéo, publiée le 8 juillet 2014 sur internet, montre des tirs de roquettes sur Israël. Dans ces images, des bâtiments civils sont clairement visibles à côté des rampes de lancement de roquettes.

Sur cette photo, prise également le 8 juillet en live, il est possible de voir qu’une roquette a été tirée depuis une zone civile.
hamas bouclier humain gaza
Dans cette photo, prise le 8 juillet, des civils se rassemblent sur le toit de la maison d’un terroriste du Hamas qui devait être ciblé par Tsahal. Ils ont agi de cette façon pour jouer le rôle de boucliers humains et empêcher toute attaque imminente de l’armée israélienne.
Des civils de Gaza se rassemblant sur le toit d'un terroriste du Hamas
Comme il est possible de le voir sur la photo ci-dessus, lorsqu’ils apprennent que Tsahal s’apprête à cibler un terroriste, les civils sont envoyés dans la maison de la cible et jouent le rôle de boucliers humains. Ceci n’est pas un cas isolé mais une pratique fréquente du Hamas.
L’organisation terroriste utilise fréquemment des graphismes comme celui ci-dessous pour assurer aux Palestiniens de Gaza qu’ils deviendront de vrais héros en agissant de la sorte.
"Opération Bordure Protectrice" écrit en arabe. Ceci encourage les Palestiniens de Gaza à aller sur les toits de leurs maisons pour agir comme boucliers humains.

Dans la vidéo ci-dessus, on voit des roquettes tirées depuis des zones urbaines de labande de Gaza. Le Hamas utilise également de telles zones pour cacher ses armes.
boucclier humain
© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

mardi 10 juin 2014

RÉSEAU ANAVAD : Appel du 14 juin pour la « Journée de la Nation Kabyle »


10/06/2014 - 16:03 par SIWEL - Agence kabyle d'information
PARIS (SIWEL) — Le Gouvernement provisoire kabyle et le Réseau Anavad appellent les « kabyles de France, les frères amazighs et les amis de la Kabylie » à un rassemblement le 14 juin 2014, à 14h30 sur la place de la République à Paris. L’appel du réseau Anavad rappelle que « Le 14 juin 2001 fut le point d’orgue du printemps noir » et que le Gouvernement Provisoire Kabyle avait décidé l’année dernière d’instituer cette date « Journée de la NATION KABYLE ». Le Réseau Anavad appelle « le peuple à ne pas oublier ces évènements sanglants que des centaines de kabyles ont payés de leurs vies » et à « honorer leur mémoire et à porter haut et fort la dignité du peuple kabyle qui ne peut se résoudre à enterrer perpétuellement ses enfants ». Ci-après l’intégralité de l’Appel
RÉSEAU ANAVAD: Appel du 14 juin pour la « Journée de la Nation Kabyle »
APPEL DU RÉSEAU ANAVAD 

RASSEMBLEMENT A RÉPUBLIQUE, PARIS, LE 14 JUIN 2014 À 14H30 A L’OCCASION DE LA JOURNÉE DE LA NATION KABYLE.

Le 14 juin 2001 fut le point d’orgue du printemps noir. Le Gouvernement Provisoire Kabyle a décidé l’année passée d’instituer cette date comme : La journée de la NATION KABYLE.

Ce jour-là, la Kabylie s’est mobilisée comme un seul homme pour exiger la satisfaction des revendications consignées sur une plate-forme : "la plate-forme d’El-Kseur".

La réponse du pouvoir algérien fut sans ambages : une répression féroce de type coloniale ! 

Nous invitons le peuple à ne pas oublier ces évènements sanglants que des centaines de kabyles ont payés de leurs vies. Nous invitons les citoyennes et les citoyens kabyles à honorer leur mémoire et à porter haut et fort la dignité du peuple kabyle qui ne peut se résoudre à enterrer perpétuellement ses enfants.

Le 14 juin 2001 est une date historique, qui a marqué un tournant décisif dans le combat kabyle. Ce jour-là, dans la douleur, la conscience politique kabyle est née. Et comme toutes les naissances, celle-ci n’a pas dérogé à la règle : elle s’est faite dans la douleur. Cette conscience politique doit maintenant se matérialiser politiquement, par la création d’un Etat kabyle.

Dans cette optique, le GPK et le Réseau ANAVAD appellent les kabyles de France, les frères amazighs et les amis de la Kabylie à un rassemblement le 14 juin 2014, à 14h30 sur la place de la République à Paris.

Pour nos concitoyens qui ne peuvent pas se déplacer, nous les invitons à exprimer massivement leur participation à cette commémoration, en éteignant les lumières à 22h et à allumer les bougies dans leurs foyers et partout où ils se trouvent dans le monde.

Le Réseau Anavad

SIWEL 101603 JUIN 14

Le Racisme anti blanc vu par un musulman



Mise en ligne le 25 avr. 2011
http://www.euro-reconquista.com/forum/
Enregistrement d un salon de discussion en ligne. Un musulman magrébin s'exprime sur le racisme anti blanc et anti francais de souche en mars 2011. Il dit que les musulmans sont racistes. Pour lui les maghrebins sont racistes.

Election du drapeau kabyle à Lille: le testament de Matoub Lounès prend tout son sens ! «Anda yella wekvayli a t-neqsed a t-nesahder»

Election du drapeau kabyle à Lille: le testament de Matoub Lounès prend tout son sens ! «Anda yella wekvayli a t-neqsed a t-nesahder»

10/06/2014 - 13:41

LILLE (SIWEL) — Dimanche 08 juin 2014, la diaspora kabyle de la région lilloise, a favorablement répondu à l’Appel lancé par le Réseau Anavad du Nord-Pas-de-Calais pour l’élection du drapeau Kabyle dans le nord de la France. Comme pour leurs concitoyens de la diaspora kabyle en France et au Canada et comme pour leurs concitoyens qui ont accompli leur devoir citoyen sur les hauteurs de la Soumame, à Tifrit, le vote s’est déroulé dans d’excellentes conditions. La participation et l’enthousiasme des votants dénotent un réel engagement des citoyens kabyles dans la mise en place des attributs du futur Etat kabyle. Aujourd’hui, avec cette opération de vote pour le drapeau kabyle, le testament de Matoub Lounès prend tout son sens : « Anda yella wekvayli a t-neqsed a t-nesahder »


Election du drapeau kabyle à Lille. (PH/DR)
Election du drapeau kabyle à Lille. (PH/DR)
Comme partout où s’est déroulé le vote pour l’élection du drapeau kabyles, les hommes et les femmes de la diaspora kabyle lilloise, se sont mobilisés pour participer au choix de leur futur drapeau. Loin d’être un geste anodin, la participation active des citoyens kabyles indique clairement que le MAK et le GPK ont définitivement convaincu le peuple kabyle de la nécessité vitale pour la Kabylie de disposer de son propre Etat, afin de se protéger de la prédation négationniste et criminelle de l’Etat arabo-islamique d’Alger qui planifie, depuis 52 ans, la destruction méthodique la Kabylie, par le biais de moyens idéologiques (arabisation et salafisation) et économique (organisation du terrorisme, sur-militarisation, kidnapping des entrepreneurs, désinvestissement public, surtaxe fiscale etc..). 

Parmi les votants de la diaspora lilloise, les réactions de certains citoyens kabyles sont révélatrices. Ainsi, pour une jeune femme qui venait voter pour la première fois de sa vie : « c’était la première qu’une élection a du sens ». Comme la plupart de ses concitoyens de Kabylie, qui ignorent depuis plus de 15 ans les élections algériennes, elle n’avait effectivement jamais mis aucun bulletin dans une urne au cours des multiples mascarades électorales organisées par le pouvoir algérien. Pour Daoud, un autre citoyen venu apporter sa voix: « voter aujourd’hui pour le drapeau kabyle est plus qu’un devoir, c’est un acte de résistance ». 

L’engouement et la participation active des citoyens kabyles à l’opération de vote pour le drapeau kabyle constituent un second plébiscite pour le MAK et le GPK, après les grandioses marches du 20 et du 27 avril 2014 qui ont apporté la démonstration de l’adhésion incontestable du peuple Kabyle au projet de fondation d’un Etat kabyle. L’Etat algérien, ses médias et sa prétendue opposition auront beau minimiser, boycotter ;, réprimer, réactiver des sigles morts et enterrés depuis longtemps, corrompre les vendus et exhiber ses plus vils kabyles de service, à l’image de l’immonde Ould Ali Lhadi pour ne citer que le plus emblématiques d’entre eux, le peuple kabyle est désormais convaincu que sa survie passe par la fondation de son propre Etat et surtout que cela est possible ! 

En Kabylie, les citoyens se sont librement exprimés dans une joie manifeste à Tifrit, dans la kabylie de la Soumame et dans le village hautement symbolique de Masin U Harun, avec tout ce que cela véhicule comme message d’engagement dans la lutte sincère et productive pour que vive à jamais notre peuple avec sa langue, sa culture et son identité. 

Dans la Diaspora, les citoyens kabyles se sont exprimés en France et au Canada : Paris, Marseille, Lille , Montréal… Aujourd’hui, avec cette opération de vote pour le drapeau kabyle, le testament de Matoub Lounès prend tout son sens ! « Anda yella wekvayli a t-neqsed a t-nesahder » et ce n’est pas fini car d’autres sessions de vote sont organisées: 

Le 14 juin à Paris, en marge du rassemblement pour la journée de la nation kabyle sur la place de la république 

Le 21 juin à Maraghna ( Kabylie du Djurdjura) 

Le 22 juin à Roubaix, 

D’autres RDV électoraux seront probablement organisés et pour tous ceux qui ne peuvent pas se déplacer, une adresse mail est mise à leur disposition pour donner leur voix : asendjeq.aqvayli@gmail.com. 

Ci-après le message vidéo de Mhand, un des organisateurs du vote à Lille

Tu peux reposer en paix Lounès : « Anda yella wekvayli a t-neqsed a t-nesahder » ! Louis Aragon ne s'était pas trompé: « le poète a toujours raison » ! 

zp, 
SIWEL 201341 JUIN 14 

Le 14 juin prochain, rassemblement place de la République Journée de la Nation Kabyle à Paris : Appel du Réseau Anavad

Le 14 juin prochain, rassemblement place de la République
Le 22 mai 2013, dans une déclaration-appel, l’Anavad, le Gouvernement provisoire kabyle en exil, a proclamé le 14 juin comme «Journée de la Nation Kabyle». Un hommage aux martyrs de 2001, hommage à toutes les victimes kabyles du racisme despotique de l'Etat algérien qui a érigé le crime, l'usurpation et le racisme en véritables constantes de la fausse Nation algérienne. Cette année, le réseau Anavad invite les Kabyles à un rassemblement à République. Et afin de mettre à profit cette journée hautement symbolique, un bureau de vote sera mis à disposition des Kabyles souhaitant participer à l'élection du drapeau de la Nation Kabyle. Nous publions ci-après l'appel du Réseau Anavad.
10/06/2014 - 00:00 mis a jour le 09/06/2014 - 21:40 par La Rédaction
  • facebook
  • googleplus
  • google
  • live
  • myspace
  • printer
  • twitter
APPEL DU RÉSEAU ANAVAD
RASSEMBLEMENT A RÉPUBLIQUE, PARIS, LE 14 JUIN 2014 À 14H A L’OCCASION DE LA JOURNÉE DE LA NATION KABYLE
Le 14 juin 2001 fut le point d’orgue du printemps noir.
Le Gouvernement Provisoire Kabyle a décidé l’année passée d’instituer cette date comme : « La journée de la NATION KABYLE ».
Ce jour là, la Kabylie s’est mobilisée comme un seul homme pour exiger la satisfaction des revendications consignées sur une plate-forme : "la plate-forme d’El-Kseur".
La réponse du pouvoir algérien fut sans ambages : une répression féroce de type coloniale.
Nous invitons le peuple à ne pas oublier ces évènements sanglants que des centaines de kabyles ont payé de leurs vies et de les honorer dignement, sachant qu’un peuple qui n’honore pas ses combattants est un peuple indigne.
Le 14 juin 2001 est une date historique, qui a marqué un tournant dans le combat kabyle. Ce jour là, dans la douleur, la conscience politique kabyle est née. Et comme toutes les naissances, celle-ci n’a pas dérogé à la règle : elle s’est faite dans la douleur.
Cette conscience politique doit maintenant se matérialiser politiquement, par la création d’un Etat kabyle.
Dans cette optique, le GPK et le Réseau ANAVAD appellent les Kabyles de France, les frères amazighs et les amis de la Kabylie à un rassemblement le 14 juin 2014, à 14h30 sur la place de la République à Paris.
Pour les gens qui ne peuvent pas se déplacer, nous les invitons à exprimer massivement leur participation à cette commémoration, en éteignant les lumières à 22h, et d’allumer des bougies dans leurs foyers et partout où ils se trouvent dans le monde.
Le Réseau Anavad

lundi 9 juin 2014

مشاداة بين عثمان سعدي ومناضل سياسي مدافع عن الهوية الأمازيغية.



Othmane Saâdi : « Si vous voulez votre langue kabyle officialisez-la chez vous en Kabylie ! » (Vidéo)

09/06/2014 - 22:18


ALGER (SIWEL) — Dans un débat télévisé sur la chaine privée Echourouk TV entre le journaliste et militant des droits de l'homme Abane Meziane et l'écrivain Othmane Saâdi président de l’association de défense de la langue arabe sur le thème de l'officialisation de Tamazight, la phrase lancée par ce dernier choque les Imazighen, surtout les Kabyles mais aussi les Chaouis : « Nous les Chaouis, nous n'avons aucun problème et considérons la langue arabe. Si vous voulez votre langue kabyle officialisez-la chez vous en Kabylie ! ».


Le théoricien en Algérie de l’arabisation tous azimut, Othmane Saâdi s'est emporté face au jeune kabyle, dont le nom Abane, ne doit pas être étranger à sa colère, lui qui, pendant sa cachette au Caire, dénigrait Abane Ramdane en le traitant de berbéro-matérialiste... Il a osé nier toutes autres variantes linguistiques et culturelles en Algérie, ce qui a poussé Abane Meziane à le lui rappeler, c'est alors que Othmane Saadi a sorti : "Nous les Chaouis, nous n'avons aucun problème et considérons la langue arabe (académique ndlr) comme notre seule langue, vous les Kabyles, si vous voulez votre langue kabyle, officialisez-la chez vous en Kabylie !" 

Gageons que son voeu ne saura demeurer pieux, car le peuple Kabyle est exactement sur la voie de la restauration de sa souverainté, en scellant sa langue, sa culture, son histoire à son identité. 

Quelques vérités sur Othmane Saâdi, extraites du blog "Thighawsiwin; de Jugurtha Hannachi 

Othmane Saâdi est cette incarnation du charlatanisme intellectuel qui a sévit en Algérie depuis l’indépendance, encouragé par l’idéologie panarabiste du parti unique pour lequel il joua admirablement le rôle de sous-fifre, cet imposteur intellectuel a inspiré des politiques catastrophiques pour l'Algérie, ses discours sont des fatras de poncifs inspirés d’un baâthisme suranné amalgamés à des contre-vérités historiques et des délires à prétention scientifique. Serviteur zélés du régime, Othmane Saâdi a bénéficié depuis l’indépendance des largesses de l’Etat et un accès direct aux colonnes de la presse et aux médias en général où il fait la promotion de ces idées saugrenue et éructe tout à son aise sa haine bouffie contre la culture amazighe. 

Né en 1930 au douar Tazbent, mechta d’Aït Messaoud dans la wilaya de Tébessa, à l’âge de 20 ans il rejoindra Constantine pour suivre des études en arabe dans l’association des Ouléma musulman de Benbadis. Pour construire sa légende Othmane Saâdi n’a jamais reculé devant aucun mensonge, il usurpa notamment le titre de moudjahid (ancien combattant) alors qu’il n’avait jamais tiré une seule balle, car au moment où les algériens vivaient les affres de la guerre de libération et où sa région natale, les Aurès-Nemmcha, subissait la répression aveugle des parachutistes, le sieur Saâdi se prélassait dans les hôtels cairotes et fréquentait la jeunesse dorée de la capitale égyptienne. 

wbw avec ihooh.net 
SIWEL 092218 JUIN 14

Le chef d’état-major sur l’instabilité régionale à laquelle Israël doit faire face

Le chef d’état-major sur l’instabilité régionale à laquelle Israël doit faire face


banner
Aujourd’hui, lors de la 14ème Conférence Annuelle d’Hertzliya, le chef d’état-major de Tsahal, le lieutenant-général Benny Gantz, s’est exprimé au sujet des défis sécuritaires qu’Israël doit relever et des menaces auxquelles Tsahal devra faire face à l’avenir.
Le Moyen-Orient a connu une terrible crise au cours des dernières années”, a déclaré le lieutenant-général Gantz. “En tant qu’armée, nous devons être constamment préparés et dernièrement, il est difficile de l’être puisque nous ne savons pas exactement de quoi demain sera fait. En Israël, il est déjà arrivé que tout allait bien le matin et que nous soyons en guerre l’après-midi.”
benny
“En outre, l’Iran n’a pas renoncé au nucléaire et bien qu’il veuille augmenter ses capacités, il ne peut ignorer les sanctions internationales qui lui sont imposées et l’accord auquel il a dû se plier”, a déclaré le lieutenant-général Gantz, précisant qu’il est de la plus haute importance d’empêcher l’Iran de développer ses capacités nucléaires, de préférence par négociations mais si nécessaire par la force.

La région nord

“En Syrie, tout le système prend l’apparence d’un château de cartes s’apprêtant à s’effondrer. Nous pouvons clairement voir que la démocratie est en train de s’écrouler. L’axe radical se renforce et grandit dans la région avec le Jihad.” Selon le chef d’état-major israélien, entre les organisations jihadistes extrémistes et le puissant axe iraninen, tout ce qui émane de la Syrie est néfaste pour Israël.
Concernant les organisations terroristes au nord du pays, le chef d’état-major israélien a averti que “des dizaines de milliers de Jihadistes sont physiquement dispersés mais idéologiquement rassemblés autour du même animosité à l’encontre des pays occidentaux. Par ailleurs, le Hezbollah, placé sur trois fronts, gagne en expérience opérationnelle que nous rencontrerons au front.”
hezbollah

La région sud

“Dans le secteur sud du pays se trouve l’Égypte se trouvant aujourd’hui sous le régime de Sisi qui est modéré et réaliste”, a ajouté le chef d’état-major. “Ce n’est pas forcément parfait, mais c’est bien mieux qu’il y a deux ans.”
À Gaza, une dramatique augmentation de l’armement en roquettes de moyenne et longue portées se met en place. Le mot qui caractérise le mieux la région est “instabilité”. Nous devons restés constamment en alerte”, a t-il expliqué. Il a rappelé à l’assemblée que la nuit dernière justement, une roquette avait été tirée depuis Gaza et était tombée à 300-400 mètres au sud de la barrière de sécurité de la bande de Gaza.

Les nouvelles menaces

“La menace des armées n’a pas disparu mais elle a en revanche changé” a dit le lieutenant-général Benny Gantz. “Cependant, d’autres menaces font surface. Israël doit se confronter à des roquettes et des missiles transportables, précis, dans et sous les maisons. D’un côté, les “menaces conventionnelles” n’ont pas disparu mais d’autres menaces se sont développées.”
Il est important pour l’armée israélienne d’avoir les capacités de frapper ses cibles de façon extrêmement précise. “Si je dois frapper un local terroriste rempli de roquettes dans une maison au Liban, je n’ai pas envie de frapper un salon à la place”, a expliqué le chef d’état-major.
Des terroristes du Hamas
Des terroristes du Hamas
La supériorité aérienne, maritime et terrestre, combinée aux renseignements et aux capacités de défense et d’attaque sont les clés pour outrepasser les défis d’aujourd’hui. “Le Hezbollah sait ce qui arrivera s’il nous menace depuis le Liban. Le Hamas a lui aussi compris le prix de la guerre”, a t-il souligné.

Le plus important dans Tsahal

“Nous, en tant qu’armée, comprenons que nous ne sommes pas seuls, nous faisons partie de l’État d’Israël”, a déclaré le chef d’état-major. “Nous comprenons l’importance de l’éducation. Nous commandants savent qu’ils ne doivent pas uniquement donner des ordres à leurs soldats, mais aussi se soucier de leur bien-être.”
“Ce qu’il y a de plus important au sein de Tsahal, ce sont les soldats, les Hommes. Chacun a son importance. Chaque pilote qui décolle a toute une équipe derrière lui, dessoldats des Renseignements, de la logistique et d’autres unités.”
Le chef d’état-major a conclu en confiant que Tsahal est prêt à affronter toutes les menaces et a affirmé en tant qu’état : “nous avons deux avantages principaux. L’un est tragique mais réaliste : pas d’autres choix. Nous n’avons pas d’autres choix que rester une nation forte et unie. Le second est notre peuple qui travaille dur et n’arrête jamais de donner de lui même.”